La région Pacifique pourra marquer ce 13 décembre d’une pierre blanche. En effet, elle inaugure aujourd’hui le Centre de coopération de technologie maritime pour le Pacifique (MTCC-Pacifique), qui rejoint des centres analogues en Afrique, en Asie, dans les Caraïbes et en Amérique latine au sein d’un réseau mondial. Ensemble, ces centres mettront au point des systèmes sobres en carbone pour les transports maritimes et en feront la promotion pour contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD), adoptés sous l’égide des Nations Unies. Le MTCC-Pacifique élira domicile aux Fidji et sera plus particulièrement hébergé au sein de la Communauté du Pacifique (CPS), dans le cadre d’un accord de collaboration entre cette dernière et le Secrétariat du Programme régional océanien de l’environnement (PROE).

Le MTCC-Pacifique, financé par l’Union européenne en partenariat avec l’Organisation maritime internationale, a vocation à promouvoir des modes de transport maritime sobres en carbone de nature à appuyer la mise en œuvre des objectifs de développement durable des États et Territoires insulaires océaniens. Le MTCC-Pacifique intègre le réseau mondial d’excellence en technologie maritime et collaborera dans ce cadre avec les MTCC d’Afrique, d’Asie, des Caraïbes et d’Amérique latine autour d’objectifs communs.

À la cérémonie d’inauguration officielle, M. Osea Naiqamu, ministre fidjien des Forêts et ministre des Pêches par intérim, a évoqué toute l’importance que revêtait le Centre pour les Fidji comme pour la communauté du Pacifique dans son ensemble, à travers ces quelques mots : « Les Fidji ont le privilège d’accueillir sur leur territoire le Centre de coopération de technologie maritime pour le Pacifique (MTCC-Pacifique) au nom de la région Pacifique. Ce centre d’excellence apportera un précieux soutien aux États et Territoires insulaires océaniens et les accompagnera dans la réalisation des projets prioritaires propres à chaque pays et dans la mise en œuvre de leurs engagements en faveur de la durabilité des transports et de la réduction des émissions de gaz à effet de serre. »

Le chef de la délégation de l’Union européenne (UE) pour le Pacifique et ambassadeur de l’UE aux Fidji, M. Julian Wilson s’est pour sa part exprimé en ces termes : « L’UE est fière du partenariat qu’elle a noué avec l’OMI afin d’accompagner la mise en place du MTCC-Pacifique aux Fidji. Cette institution a un rôle charnière à jouer dans l’atténuation du changement climatique dans les transports maritimes, ce qui aidera la communauté internationale à concrétiser les objectifs consacrés par l’Accord de Paris. »

« L’UE nourrit d’ambitieux espoirs pour ce projet, qui devrait aider les pays du Pacifique à accélérer l’implantation de solutions techniques et opérationnelles de nature à accroître l’efficacité énergétique du secteur et à favoriser la transition des transports maritimes vers les énergies propres. Et les effets sur les émissions mondiales de gaz à effet de serre s’en feront ressentir immédiatement », a ajouté l’ambassadeur.

La Directrice générale adjointe de la CPS, Mme Audrey Aumua, a souligné que l’ouverture du MTCC était un événement historique pour la région et qu’il était désormais important de s’assurer que le Pacifique serait bien représenté au sein du réseau mondial, d’autant que le secteur maritime occupe une place centrale dans l’activité de la région. Mme Aumua a également insisté sur le fait que ce nouveau « centre d’excellence maritime » appuierait la mise en œuvre du Cadre en faveur d’un développement résilient dans le Pacifique. « Par son action, le MTCC-Pacifique viendra compléter les efforts que nous engageons à l’échelle régionale pour mettre en œuvre le Cadre en faveur d’un développement résilient dans le Pacifique et nous offrira un levier concret d’accélération pour la réalisation des objectifs inscrits dans notre stratégie régionale d’atténuation des changements climatiques. »

Le MTCC-Pacifique fait partie du réseau mondial d’excellence en technologie maritime, créé dans le cadre d’un projet mis en œuvre par l’OMI et financé par l’UE, dont l’objectif général est de promouvoir l’atténuation des changements climatiques dans le secteur maritime et d’en réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Le directeur adjoint et chef des services généraux de l’OMI, M. Aubrey Botsford s’est félicité de l’ouverture du MTCC-Pacifique, faisant remarquer que « les efforts d’atténuation des changements climatiques et de promotion de l’efficacité énergétique dans le secteur maritime, dont on voit l’illustration dans les mesures prises par les pouvoirs publics et les acteurs du secteur maritime en Océanie, montrent bien la dynamique positive dans laquelle votre région est engagée. L’OMI soutient activement cette démarche dynamique et les différentes mesures prises dans le Pacifique ».

L’inauguration du Centre s’est déroulée dans le cadre de la Conférence régionale du MTCC-Pacifique, qui réunit pendant l’espace d’une semaine les grands acteurs économiques et experts mondiaux du secteur maritime. La Conférence s’achèvera ce vendredi.

Contact médias :
Atishma Lal, Assistante (information) à la CPS, [email protected] ou +679 337 9402 ou +679 9338262.

Liens utiles :

Autres liens utiles :