À la demande de la Communauté du Pacifique (CPS) et de l’Union européenne (UE), 400 systèmes individuels photovoltaïques à usage domestique vont être installés aux Fidji afin d’aider au relèvement des communautés touchées par le cyclone tropical Winston.

Le Programme « Microprojets Fidji », financé par l’UE à hauteur de 10 millions de dollars fidjiens, a été modifié en mai 2016 : plusieurs mesures d’intervention à moyen et long termes y ont été intégrées à la suite de la visite dans les zones dévastées par le cyclone de M. Andrew Jacobs, Ambassadeur de l’UE pour le Pacifique, basé aux Fidji, et de M. Colin Tukuitonga, Directeur général de la CPS.

L’électrification rurale, en particulier l’accès élargi à l’électricité à un coût abordable, et la création de nouveaux débouchés rémunérateurs figurent parmi les principaux résultats escomptés au titre du projet.

Le deuxième volet du projet porte sur l’amélioration de l’accès à des ressources en eau potable à l’épreuve des catastrophes et sur le renforcement des installations et des pratiques d’assainissement et d’hygiène.

Les travaux d’électrification rurale mis en œuvre dans le cadre de cette initiative bénéficieront directement aux quelque 2 400 membres de ménages isolés recensés dans les zones sinistrées, qui se concentrent principalement dans la ceinture sucrière allant de Sigatoka à Rakiraki.

« La signature du contrat d’approvisionnement conclu avec CBS Power Solutions, pour un montant estimé à 1,9 million de dollars fidjiens, marque une étape majeure vers l’accès à l’électricité des ménages sinistrés de la ceinture sucrière qui en étaient privés jusqu’à présent. C’est un grand motif de fierté pour l’UE, qui reste déterminée à aider les Fidjiens à se relever des dégâts causés par le cyclone Winston », a expliqué M. Jacobs.

Le cyclone Winston, de catégorie 5, est le cyclone tropical le plus violent jamais observé dans l’hémisphère Sud. Il a fait 44 victimes et causé des dégâts considérables dans les villages de nombreuses îles des Fidji lors de son passage, au début de 2016.

La production d’électricité a été fortement perturbée dans tout le pays, avec des pertes estimées à 80 % dans plusieurs provinces.

Les kits photovoltaïques qui seront installés dans le cadre du projet peuvent alimenter huit points d’éclairage, une petite radio, une télévision à écran plat et une batterie de téléphone mobile. Un petit nombre de systèmes capables d’alimenter une pompe à eau et un congélateur d’un bon rendement énergétique seront également installés.

« Le projet marque une étape décisive dans la voie du relèvement des Fidji, et nous tenons à remercier l’UE du soutien qu’elle a apporté à la CPS, et sans lequel cette initiative n’aurait pu voir le jour », a déclaré Mme Audrey Aumua, Directrice générale adjointe de la CPS.

Les travaux d’installation des systèmes photovoltaïques devraient s’achever vers le milieu ou la fin de 2017.

Contact médias :
Lauren Robinson, Cellule communication de la CPS, [email protected] ou +679 337 9250
Mohammed Nazeem Kasim, Attaché de presse de l’UE, [email protected] ou +679 331 3633