En ce mois de janvier, le service d’ambulance du Queensland a fait don d’équipements de secours à plusieurs services de gestion des secours du Pacifique, livrés avec le concours de la Communauté du Pacifique (CPS) et de l’Alliance océanienne pour la gestion des situations d’urgence (PIEMA).

Les Fidji sont le premier des cinq pays bénéficiaires à avoir réceptionné le matériel mis à disposition, dont la valeur est estimée à 350 000 dollars australiens. On y trouve du matériel de secours, notamment des défibrillateurs, des minerves, des planches d’immobilisation et des civières, autant d’équipements qui amélioreront sensiblement la qualité des secours.

Le matériel de secours a été officiellement transféré par la PIEMA au service national d’incendie, aux services ambulanciers St John Ambulance et Vaileka Ambulance Service, ainsi qu’à la société aéroportuaire Airports Fiji Ltd. Dans le lot figuraient également des fournitures destinées aux services des urgences des trois grands hôpitaux spécialisés du pays : le Colonial War Memorial (CWM) Hospital, l’hôpital de Lautoka et l’hôpital de Labasa.

Dans son mot de remerciement, la directrice par intérim du service national d’incendie, Mme Mileta Seniroqa, a indiqué : « Nous tenons à remercier le service d’ambulance du Queensland d’avoir inclus le service d’incendie des Fidji parmi les bénéficiaires de ce programme régional de distribution de matériel. Nous sommes heureux d’avoir pu réceptionner ces équipements, grâce auxquels nous pourrons proposer des services plus efficients au grand public ».

Ce don est intervenu dans le cadre du programme de jumelage coordonné par la PIEMA, tandis que le coût du transport des équipements vers les cinq pays océaniens bénéficiaires a été pris en charge au titre du Projet CPS de renforcement de la sécurité et de la résilience dans le Pacifique, financé par l’Union européenne et le Groupe des États ACP. Le programme de jumelage consiste à créer une passerelle d’échange entre les services de secours de pays océaniens en développement, tels que les Fidji, et les services de secours de pays développés, comme l’Australie et la Nouvelle-Zélande, l’objectif étant de mutualiser les connaissances sur les meilleures pratiques en usage afin d’améliorer les interventions d’urgence, ainsi que le matériel et les ressources disponibles. À ce jour, les pays océaniens ont conclu dix accords officiels avec des partenaires de jumelage – des partenariats doublement bénéfiques, dans la mesure où les pays océaniens peuvent améliorer leurs services de secours dans le cadre d’actions de renforcement des capacités, mais aussi recevoir des équipements de secours de qualité, qui viennent grossir leurs moyens d’intervention.

« Depuis le début du programme de jumelage, des experts sont allés animer des ateliers dans les pays océaniens afin de mettre à niveau les compétences des intervenants de première ligne et nous avons aussi eu la possibilité d’envoyer certains de ces premiers intervenants en formation en Australie et en Nouvelle-Zélande. À travers ce partenariat, nous espérons offrir l’excellence aux populations du Pacifique, l’objectif étant qu’en temps de catastrophe, nous soyons pleinement préparés à intervenir de façon optimale, en gardant toujours à l’esprit que la sécurité est la première de nos priorités », a déclaré le Chargé de la PIEMA, Anthony Blake.

Ce programme de partenariat mis en place par l’intermédiaire de la PIEMA participe à l’objectif de développement durable n° 17, axé sur les partenariats au service du développement durable. La principale mission de la PIEMA est d’assurer le suivi et la coordination des partenariats entre pays afin de faire en sorte que les services de secours du Pacifique soient correctement armés pour intervenir comme il se doit, et ce, quelle que soit la situation d’urgence qu’ils doivent affronter.

Contacts médias :
Vivita Matanimeke, Coordonnatrice communication, Projet de renforcement de la sécurité et de la résilience dans le Pacifique | Courriel : mailto:[email protected]| Mobile: 9361006
Anthony Blake, Chargé de l’Alliance océanienne pour la gestion des situations d’urgence | Courriel : [email protected]