En septembre dernier, la Communauté du Pacifique (CPS), l’organe technique phare de la région dans le secteur du transport maritime, a réuni des représentants de l’Organisation maritime internationale (OMI) et des États insulaires océaniens membres de la Communauté à l’occasion de la Journée mondiale de la mer, afin de mettre en lumière le rôle crucial du transport maritime et des ports pour les habitants de la région Pacifique.

Le thème de l’édition 2017 — « Connecter navires, ports et personnes » — souligne l’enjeu vital du transport maritime pour les États et Territoires insulaires océaniens. Au cœur même des échanges commerciaux, il influe sur presque tous les aspects du développement socioéconomique et durable de la région.

Ce thème a été choisi afin d’attirer l’attention sur les très nombreux acteurs intervenant dans les domaines du transport maritime et de la logistique ; il souligne également le lien vital qui relie le transport maritime, les ports et les populations, un lien générateur d’emplois, de richesses et de ressources durables.

Selon Audrey Aumua, Directrice générale adjointe de la CPS aux Fidji, il est important de mettre en avant le rôle central du développement maritime au sein de l’Organisation : « La CPS soutient fièrement le développement maritime des États insulaires océaniens qui la composent et célèbre chaque année la Journée mondiale de la mer afin de rappeler l’importance vitale du transport maritime pour la région Pacifique. »

« L’OMI, qui fait partie du Système des Nations Unies, œuvre activement en faveur de la réalisation des 17 Objectifs de développement durable. Le transport maritime et les ports peuvent à ce titre jouer un rôle stratégique, l’intensification du commerce maritime pouvant favoriser l’instauration d’un climat propice à la création d’emplois, à la prospérité et à la stabilité. Les secteurs portuaire et maritime sont générateurs de richesse, à terre comme en mer, » explique Jan de Boer, Juriste hors classe du Bureau des affaires juridiques au sein de la Division des affaires juridiques et des relations extérieures de l’OMI.

Étant donné le lien très étroit qui unit le transport maritime, le commerce et le développement économique, la mise à disposition de services de transport maritime fiables, efficaces et peu coûteux doit être au cœur de la stratégie de croissance des différents États et Territoires insulaires océaniens, ainsi que de la région dans son ensemble.

Selon les chiffres de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), près de 80 % des échanges mondiaux en volume, et plus de 70 % en valeur, se font par voie maritime et passent par des ports répartis à travers le monde. Dans le Pacifique, ces chiffres sont encore supérieurs, avec plus de 90 % de tous les échanges effectués par bateau.

À l’occasion de la Journée mondiale de la mer, la CPS s’est associée aux organisations, États et Territoires insulaires de toute la région Pacifique afin de souligner l’enjeu vital du secteur maritime pour la population océanienne.

Ci-dessous quelques déclarations de représentants d’États insulaires océaniens membres de la CPS.

Mavis Joseph-Logavatu, Présidente de l’Association des Océaniennes du secteur maritime (PacWIMA) — « Nous les femmes, nous apportons une touche de féminité au secteur maritime, nous transcendons tous les aspects du transport maritime avec le cinquième Objectif de développement durable, en tant que professionnelles ou qu’épouses, mères ou sœurs ; nous constituons une ressource particulièrement précieuse pour le secteur. »

Ruoikabuti Tioon, Responsable des questions maritimes auprès du ministère en charge du développement du tourisme, des transports, de l’information et de la communication des Kiribati — « Les Kiribati, comme toute autre petite île du Pacifique, contribuent directement aux services de transport maritime, non seulement sur le plan national, mais aussi dans le cadre régional et à travers le monde ; ce sont nos populations qui, à terre comme en mer, établissent les liens entre les navires, les ports et les personnes. »

Junior N. Ngatokorua, Responsable du contrôle de conformité au sein de la Division maritime du ministère des Transports des Îles Cook — « Les Îles Cook forment une nation maritime, qui dépend du transport maritime national et international pour la satisfaction de ses besoins. Notre objectif est donc de mettre des transports accueillants, abordables, sûrs et durables à la disposition de tous nos habitants. »

Contacts médias

Ore Toua, Conseillère en formation maritime de la CPS, [email protected] ou +679 337 9254

Atishma Lal, Assistante (information) à la CPS, [email protected] ou +679 337 9402

Liens utiles

OMI – Journée mondiale de la mer 2017

Journée mondiale de la mer – Vidéo de l’OMI