La Communauté du Pacifique (CPS) exprime ses plus sincères condoléances à la famille de Mme Susana Ma’ata Faletau, directrice générale du ministère de la Justice des Tonga.

Sous l’impulsion de Mme Faletau, le ministère de la Justice avait noué un partenariat avec l’Équipe régionale d’éducation en matière de droits de la personne afin de créer le tout premier centre d’aide juridique aux victimes de violence familiale dans le Pacifique. La détermination de Mme Faletau à éliminer la violence familiale aux Tonga a été le moteur de ce projet, auquel elle s’est consacrée avec passion en concertation avec les pouvoirs publics et différents acteurs de la société civile.

Mme Faletau défendait l’idée d’universalité des droits de la personne. C’est pourquoi elle a supervisé la participation du ministère à la rédaction du rapport initial sur la mise en œuvre de la Convention relative aux droits de l’enfant aux Tonga et a fait partie de l’équipe qui a représenté les Tonga dans le cadre du dernier Examen périodique universel du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies. Mme Faletau militait également pour la mise en place d’un comité de coordination des droits de la personne au sein du Gouvernement, qui serait chargé de préparer la ratification d’autres instruments clés relatifs aux droits de la personne tout en respectant le droit et les caractéristiques de la société tongienne.

Mme Faletau a servi son pays pendant plus de vingt ans. Juriste de formation, elle est entrée dans la fonction publique en 1993 et a occupé divers postes stratégiques dans deux grands ministères, le bureau du Premier ministre et le ministère des Affaires étrangères. Alors qu’elle travaillait au bureau du Premier ministre, elle est intervenue en faveur de la rédaction d’un document d’orientation visant la ratification de l’un des principaux instruments internationaux sur les droits de la personne, la Convention relative aux droits de l’enfant. En 2011, elle a rejoint le ministère de la Justice en qualité de sous-secrétaire et a été nommée directrice générale du ministère en avril 2012. Ses compétences et son engagement lui ont valu d’être reconduite dans ses fonctions en 2016. 

Contacts médias :
Onorina Saukelo, Assistante communication de l’Équipe régionale d’éducation en matière de droits de la personne, [email protected] ou +679 337 0733
Jayshree Mangubhai, Conseillère principale aux droits de la personne, Équipe régionale d’éducation en matière de droits de la personne [email protected]