msg-spc-president-baldwin-opens-emerging-youth-leaders-of-melanesia-programmeUne vingtaine de jeunes venus des Fidji, de Nouvelle-Calédonie, des Îles Salomon, de Papouasie-Nouvelle-Guinée et de Vanuatu sont actuellement réunis à Port Vila, afin d’y suivre une formation dispensée dans le cadre du Programme Jeunes dirigeants mélanésiens de demain, mis en œuvre par le Groupe du fer de lance mélanésien (GFLM) et la Communauté du Pacifique (CPS).

Ce programme de formation très poussé, ayant pour vocation de promouvoir l’émergence de jeunes dirigeants aux compétences solides et capables de piloter les actions de promotion du développement, a été lancé officiellement aujourd’hui au siège du GFLM par le Président de Vanuatu, Baldwin Lonsdale.

Des parlementaires de Vanuatu, des responsables ecclésiastiques ainsi que des représentants du Secrétariat du GFLM et de la CPS étaient également présents à cette occasion.

« Au moment où les pays océaniens sont, tout comme le reste du monde, confrontés à une multitude de défis majeurs, un nouveau type de dirigeant s’impose ; les jeunes dirigeants de demain devront être responsables, intègres et pieux, et capables de prendre le relais pour guider leurs peuples par-delà des écueils », a déclaré le Président Baldwin.

« J’en appelle à vous, jeunes dirigeants ici réunis. Je vous invite à réfléchir très sérieusement aux possibilités qui s’offrent à vous et à vous tenir prêts à relever les défis qui se présenteront, afin de répondre de manière concrète et efficace aux aspirations de vos peuples et de servir leurs intérêts au mieux », a ajouté le Président.

Le chômage des jeunes reste un problème majeur dans la région. En effet, la moitié des 15 – 24 ans (qui représentent 20 % des onze millions d’habitants de l’Océanie) est actuellement sans emploi.

Le Programme Jeunes dirigeants mélanésiens de demain sera mis en œuvre sur une période de deux ans et permettra aux jeunes sélectionnés de participer à six ateliers d’une semaine, qui comporteront des séances de travaux pratiques et des visites en entreprise et auprès de diverses institutions.

« Cette offre de formation exceptionnelle vise à préparer les jeunes dirigeants de demain, ceux là-même qui contribueront, à l’avenir, à renforcer les capacités de la sous-région du GFLM dans ce domaine », explique Amena Yauvoli, Directeur général du Secrétariat du GFLM.

« Les participants mettront au point leur propre projet de carrière, mutualiseront leurs expériences et parraineront d’autres jeunes. Ils auront également l’occasion de mettre en pratique des compétences fondamentales pour réussir dans la vie professionnelle : prise de décisions, communication, gestion du temps et de la charge de travail, innovation et résilience notamment », ajoute M. Yauvoli.

Une part importante de la formation sera également consacrée à l’étude du programme Les jeunes au travail des Îles Salomon.

Une étude indépendante de suivi de cette initiative, menée récemment sur une période de trois ans, montre qu’environ 39 % des jeunes Salomonais y ayant participé depuis 2012 ont trouvé un emploi par la suite.

L’année dernière a marqué une nouvelle étape majeure dans l’histoire du projet, puisqu’il s’est vu accorder une subvention d’un million de livres britanniques par le Queen’s Young Leaders Programme.

« Il est fondamental d’investir dans notre jeunesse pour garantir le développement socioéconomique de tous les États et Territoires membres de la CPS, et notre organisation se réjouit de collaborer avec le Secrétariat du GFLM pour la mise en place de ce programme de formation diversifié et intensif ciblant les cinq grands pays mélanésiens », déclare Mme Mia Rimon, Directrice régionale pour la Mélanésie à la CPS.

« Conçu et mis en œuvre par les jeunes aux Îles Salomon, le programme Les jeunes au travail a permis, à ce jour, à plus de 3 500 jeunes d’effectuer des stages professionnels et à 5 000 autres de monter leur entreprise, dans le cadre du Marché des jeunes organisé tous les mois et du Programme Jeunes entrepreneurs. Nous nous réjouissons de la perspective de partager nos acquis et notre expérience avec les participants sélectionnés, afin que ce modèle qui a fait ses preuves puisse être adapté et mis en œuvre dans d’autres pays océaniens », ajoute Mme Rimon.

Le premier volet de la formation s’achèvera le 23 juillet au siège du GFLM.

Contact médias :
Mia Rimon – CPS, Directrice régionale pour la Mélanésie, [email protected] ou + 678 730 8046
Lora Lini – Groupe du fer de lance mélanésien, Chef de service, Bureau du Directeur général, [email protected]
Emmanuel Otti – Chargé de communication du projet Les jeunes au travail, [email protected]
Lauren Robinson – CPS, Coordonnatrice des relations presse, [email protected] ou +679 923 6432

Liens utiles :
Vidéo sur le projet Les jeunes au travail ([email protected]) de la Communauté du Pacifique (en anglais)
www.facebook.com/youthatworksolomonislands
[email protected]
Secrétariat du Groupe du fer de lance mélanésien