Les hauts responsables de la santé des 22 États et Territoires insulaires océaniens sont rassemblés cette semaine, du 25 au 27 avril, à Suva (Fidji), aux côtés de professionnels de la santé du Pacifique et d’autres régions, à l’occasion de la cinquième Réunion des directeurs de la santé.

Organisée par la Communauté du Pacifique (CPS), en collaboration avec le ministère australien des Affaires étrangères et du Commerce, le ministère néo-zélandais des Affaires étrangères et du Commerce, la Banque mondiale et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), cette réunion annuelle permet à ses participants d’examiner les décisions qui influent sur les politiques sanitaires de la région et d’y apporter leur contribution.

« Cette semaine, notre objectif premier sera d’examiner et de discuter différentes questions, afin de formuler des recommandations en vue de la Réunion bisannuelle des ministres de la Santé des pays océaniens », a déclaré M. Paula Vivili, Directeur de la Division santé publique de la CPS.

L’an dernier, les directeurs de la santé des pays océaniens ont chargé la CPS et l’OMS de faciliter l’élaboration d’un cadre de suivi des îles-santé. La présente réunion donne donc l’occasion d’examiner et de discuter, entre autres questions, les progrès accomplis à cet égard.

Le cadre de suivi des îles-santé constituera un outil essentiel pour suivre l’évolution des îles-santé, un concept imaginé par les ministres de la Santé du Pacifique il y a plus de 20 ans pour aborder de manière intégrée et décloisonnée la protection et la promotion de la santé dans la région.

« Les directeurs de la santé se pencheront sur le cadre de suivi, y apporteront les modifications nécessaires et formuleront des recommandations qui seront soumises pour approbation lors de la Réunion des ministres de la Santé prévue en août prochain, aux Îles Cook », a précisé M. Vivili.

Parmi les autres grands points qui seront abordés cette semaine, on peut citer la Feuille de route régionale relative aux maladies transmissibles (MNT), la question des ressources humaines pour la santé, ainsi que la préparation et la réponse aux épidémies. Les participeront débattront notamment du renforcement de la sécurité sanitaire dans la région et s’intéresseront à la récente célébration des 20 ans du Réseau océanien de surveillance de la santé publique (ROSSP).

Contact médias :
Sunia Soakai, Directeur adjoint de la Division santé publique de la CPS, [email protected] ou +679 993 5034