Credit-Humans-Vanuatu_webCOMMUNIQUÉ DE PRESSE CONJOINT – Les organisations membres du CORP font bloc afin d’appuyer les pays insulaires océaniens dans leurs efforts de relèvement et de reconstruction après le cyclone Pam.

En tant qu’organisations régionales du Pacifique, nous ne tendons pas seulement une main amicale aux pays sinistrés, mais nous partageons la souffrance de nos compatriotes d’avoir perdu des êtres chers, un foyer et des moyens d’existence lors de ces événements tragiques. Nous sommes votre famille, et c’est pourquoi nous serons à vos côtés pour vous aider à reconstruire et à aller de l’avant.

La survenue d’une telle catastrophe et d’autres événements similaires qui transcendent les frontières nationales nous conforte dans l’idée que la coopération régionale peut servir l’efficacité des mesures de riposte nationales. Ce principe sous-tend le Cadre en faveur de l’intégration du Pacifique, l’actuel Cadre d’action océanien pour la réduction des risques de catastrophe et la gestion des catastrophes 2005-2015 et le projet de Stratégie en faveur d’un développement résilient aux risques climatiques et aux catastrophes dans le Pacifique, documents qui seront présentés aux dirigeants océaniens dans le courant de l’année. Le recours à une approche régionale favorise en effet l’adoption d’une stratégie mieux intégrée et plus globale s’agissant des questions ayant trait à la vulnérabilité, à la fragmentation de l’assistance, à l’amélioration de la coordination par les partenaires du développement et à la mobilisation de moyens supplémentaires.

Bien que de nombreuses inconnues demeurent quant à l’étendue des pertes humaines et matérielles, nous, membres du CORP, nous engageons dès à présent à mutualiser nos ressources politiques, nos compétences et notre expertise techniques ainsi que nos forces vives afin de prêter appui à nos pays membres et à leur population au cours des jours, des semaines et des mois qui viennent, et notamment :

  • nous nous engageons à apporter un soutien technique et scientifique aux équipes d’intervention d’urgence dans les pays touchés, en fonction des besoins et des lacunes cernés, en concertation avec vos administrations et vos partenaires humanitaires déjà sur le terrain ;
  • nous nous emploierons à mobiliser les fonds et les moyens supplémentaires requis pour appuyer les efforts de relèvement déployés à l’échelon national ; et
  • nous participerons aux évaluations des dégâts in situ et analyserons les enseignements tirés des activités de coordination de l’aide.

Nous incarnons la communauté océanienne et, à ce titre, nous sommes résolus à renforcer la résilience de nos îles et à protéger la vie et les moyens d’existence des Océaniens qui sont exposés à des catastrophes de plus en plus fréquentes et dévastatrices engendrées par des phénomènes extrêmes liés à des aléas naturels.

Nous faisons bloc afin d’épauler notre famille en ces temps difficiles et dans les efforts qui seront consentis à l’avenir. »

Le CORP comprend neuf organisations : le Secrétariat général du Forum des Îles du Pacifique (PIFS), le Secrétariat général de la Communauté du Pacifique (CPS), l’Université du Pacifique Sud (USP), le Programme régional océanien de l’environnement (PROE), l’Agence des pêches du Forum (FFA), le Bureau de la sécurité aérienne dans le Pacifique (PASO), le Programme de développement des îles du Pacifique (PIDP), la Pacific Power Association (PPA) et l’Organisation du tourisme du Pacifique Sud (SPTO).