Les maladies non transmissibles (MNT) n’attirent pas suffisamment l’attention ; leur coût en vies humaines passe inaperçu, selon de nombreux spécialistes. A l’occasion de la Journée mondiale 2018 de la Santé, et en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le développement, la Communauté du Pacifique a publié 6 courts-métrages réalisés par des jeunes du Pacifique pour sensibiliser leurs pairs à cette question.

Le projet :

Les maladies non transmissibles (obésité, diabète, pathologies cardiovasculaires, cancers, etc.) constituent un enjeu social et économique majeur pour les Pays et Territoires du Pacifique. En effet, ces pathologies sont un frein au développement car elles impactent lourdement le budget des gouvernements et ont un retentissement important sur la qualité de vie des individus et de leurs familles. Les études réalisées démontrent que les adolescents sont largement concernés et que leurs comportements en font des sujets à haut risque pour le développement de maladies non transmissibles (consommation excessive de tabac et alcool, mauvaise alimentation et manque d’activité physique).

Cependant, peu d’actions de prévention mises en place dans la région impliquent directement les jeunes. Aussi le projet WAKE UP vise à mobiliser les jeunes du Pacifique (18-25 ans) autour de la problématique des maladies non transmissibles et à dynamiser les techniques de communication utilisées pour traiter de cette thématique de santé.

Profils des participants

Ainsi, début 2017, un appel à projet a été lancé afin d’inviter les jeunes de 7 États et Territoires insulaires océaniens à élaborer et à soumettre des propositions de projets audiovisuels visant à sensibiliser leurs pairs aux maladies non transmissibles et à leurs facteurs de risques. A l’issue de cette compétition, 7 projets ont été retenus et les lauréats ont été invités à participer à un atelier de formation à Nouméa, du 21 au 23 août 2017. Ainsi, 28 jeunes en provenance des îles Fidji, Tonga, Vanuatu, Nouvelle-Zélande, Polynésie française, Nouvelle-Calédonie et Wallis et Futuna ont découvert pendant 3 jours les techniques nécessaires à l’élaboration d’un court-métrage et acquis des connaissances dans le domaine des maladies non transmissibles. A l’issue de cette formation, ils avaient réalisés tout le travail de pré-production de leur film (story-board, dialogues, définition des caractéristiques techniques, etc.).

Des financements ont ensuite été alloués pour permettre à chaque équipe de jeunes de travailler en collaboration avec des sociétés de production de leur pays afin de réaliser le tournage de leur film à l’aide de moyens techniques de qualité professionnelle. Face au succès rencontré, le projet sera reconduit en 2018 en utilisant comme vecteur de communication le graffiti (street art).

Retour en image sur le projet Wake up!

Les vidéos du projet :

« Faites-le pour ceux qui vous aiment ! »

Un film écrit par l’équipe des Fidji : Kautea and Taniela Tora

Une relation Frère-Soeur pleine de tendresse se détériore à mesure que le grand frère glisse dans un mode de vie particulièrement malsain (abus d’alcool, tabagisme, inactivité physique). Il finit par succomber d’un accident vasculaire cérébral suite à ses abus. Le film de Kautea et Daniela Tora interpelle sur l’importance d’un mode de vie plus sain, si ce n’est pour soi-même, pour ceux par qui l’on est aimé. Les auteurs prennent le parti que dans la société fidjienne contemporaine, les individus sont plus sensibles à la douleur que leur disparition pourrait infliger à leur proches qu’à leur propre sort.

Equipe des Fidji

« Tout est une question de choix »

Un court-métrage écrit par l’équipe de la Polynésie Française : Klaus Bruneau, Raihau Tinihau, Temakeu Mara, Maunakea Poheroa et Teddy Huiotu.

Tama, jeune adulte en surpoids, se rend chez son médecin et prend conscience de tout ce qu’il aurait pu changer dans sa jeunesse pour être en meilleure santé aujourd’hui. Il décide alors de prendre son destin en main et de faire désormais les bons choix pour sa santé et celle de sa famille. L’équipe de jeunes de Polynésie qui a réalisé ce court-métrage souhaite ainsi sensibiliser les parents à l’importance de favoriser l’adoption de bons comportements dès le plus jeune âge.

Equipe de la Polynésie Française

« Moi Edouard, 13 ans »

Une animation écrite et illustrée par l’équipe de la Nouvelle-Calédonie : Paveli Manoletta, Daren Dreuko, Valentin Tein, Ezehil Nadjeou et Glenn Tchiaou

Partons à la rencontre d’Edouard, jeune adolescent de 13 ans qui décide, avec le soutien de ses parents d’améliorer son mode de vie suite à un incident de santé qui a sonné l’alerte. Ce court-métrage a été réalisé à partir des dessins préparés par des jeunes du nord de la Nouvelle-Calédonie, dessins qui ont été animés pour donner vie aux personnages. Les jeunes dénoncent sans détour les travers de la société actuelle qui contribuent à l’augmentation des problèmes de santé liés au surpoids au sein des familles.

Equipe de la Nouvelle-Calédonie

« Suka, Tā e lango kei mama’o – Diabète, Mieux vaut prévenir que guérir »

Un documentaire écrit par l’équipe de la Nouvelle-Zélande : Tilisi Mafi Touatai Puloka, Seluvia Patsy Havili, Mele Paea Tonga et Lea Silivia Heilala Ketu’u

4 jeunes étudiantes tongiennes se mobilisent contre les maladies non transmissibles et invitent leur communauté à dire non au diabète. Pour cela, elles décident de mettre en lumière l’impact du diabète sur la qualité de vie des personnes malades et leur entourage. Ce court-métrage émouvant se termine sur une note d’espoir : nous pouvons tous agir pour éviter cette maladie en prenant notre santé en main.

Equipe de la Nouvelle-Zélande

« MNT »

Un clip de CONFLICTION, l’équipe du Vanuatu

Ecrit par : Ben Silé, Ethan Hakwa, Jaimeen Kenni, Ludovic Taga, Matthew Hardwick and Silas Taiki

Le groupe Hip Hop ‘Confliction’ prend position sur le problème des maladies non transmissibles au Vanuatu dans ce clip musical qui détonne. Les paroles et la musique motivent les jeunes à être plus actifs physiquement, à manger local, arrêter de fumer et boire moins d’alcool. Ce genre musical prisé par les jeunes au Vanuatu est considéré comme un moyen de communication efficace pour aborder des sujets importants ou sensibles avec les jeunes. Le clip musical montre aussi une jeunesse sensible à l’égalité des genres.

Equipe du Vanuatu

« Seleone »

Un film écrit par l’équipe de Wallis & Futuna

Sur l’île de Wallis, nous partons à la rencontre de Seleone, un ancien du district de Hihifo . Il est interviewé par Lotana, infirmière, qui s’interroge sur les modes de vie d’autrefois et cherche des pistes pour mettre en place des actions auprès des jeunes sur le thème des maladies non transmissibles. On découvre ainsi que les modes de vie ont bien changé à Wallis et Futuna : la modernisation a entrainé l’abandon de l’agriculture et de la chasse au profit des aliments transformés importés.

Equipe de Wallis & Futuna
Photo de groupe des participants au projet Wake up!

Un projet mené par :

Avec le soutien de :

Wake up! project partners
Wake up! project partners
Wake up! project partners
DFAT