cyclone PAM

« La Communauté du Pacifique est très solidaire, et nos pensées et nos prières vont aux autorités et aux populations de Kiribati, de Tuvalu, de Vanuatu et des Îles Salomon. »   M. Colin Tukuitonga, Directeur général de la CPS, 14 mars 2015.

Le Secrétariat général de la Communauté du Pacifique (CPS) mobilise actuellement ses vastes compétences techniques et scientifiques pour venir en aide aux pays membres de la Communauté du Pacifique frappés par le cyclone Pam. Notre rôle consiste à apporter un soutien et des services spécialisés à nos pays membres, en réponse à leurs besoins de développement à court et à long terme.

Des informations concernant l’offre de services de relèvement à long terme que la CPS s’apprête à mettre en place en consultation avec ses partenaires seront régulièrement ajoutées sur cette page.

Les pouvoirs publics des pays océaniens sinistrés par le cyclone Pam sont aux commandes des opérations et s’appuient sur des dispositifs nationaux bien établis de coordination des interventions post-catastrophe.

Nos experts scientifiques et techniques interviendront en renfort pour fournir à nos pays membres l’assistance sur mesure que la CPS est la mieux placée pour offrir au lendemain de la catastrophe (relèvement rapide), ainsi qu’à long terme.

L’assistance immédiate apportée par la CPS comprend :

  • Le déploiement de spécialistes à Vanuatu et à Tuvalu, en réponse à la demande d’aide à l’évaluation des besoins post-catastrophe et au relèvement formulée par les pouvoirs publics de ces pays.
  • La mise en ligne du Portail de données spatiales suite au cyclone Pam – La CPS partage avec les parties prenantes les données spatiales des zones sinistrées dont elle dispose afin de faciliter l’acheminement de l’aide humanitaire. La première série de cartes disponibles s’appuie sur les images fournies par Digital Globe qui représentent les zones habitées de Vanuatu avant et après le cyclone. La vingtaine de cartes accessibles sur le Portail permettent d’évaluer l’étendue des dégâts visibles.
  • Le partage de statistiques à destination des intervenants de première ligne – Mise à disposition de plus de quarante cartes à l’appui de l’aide apportée à Vanuatu au lendemain du cyclone Pam. Ces cartes illustrent les données disponibles concernant l’assainissement, l’accès à l’eau potable, le recensement des populations, et le type de matériaux de construction utilisés (murs, sols).
  • Une collaboration avec la GIZ afin d’acheminer l’aide alimentaire d’urgence dans la province de Shefa, à Vanuatu.
drone - cyclone pam

Cliquer sur l’image pour l’agrandir