Un nouveau documentaire nous emmène au cœur des consultations menées auprès des pouvoirs publics et des collectivités de Papouasie-Nouvelle-Guinée et de Vanuatu afin de gérer au mieux les possibilités et les risques éventuels associés à une branche d’activité en devenir : l’exploitation minière des grands fonds marins.

Intitulé Breaking the Surface : The Future of Deep Sea Mining in the Pacific (Creuser sous la surface : l’avenir de l’exploitation minière en eaux profondes dans le Pacifique), ce documentaire braque les projecteurs sur l’Océanie et, plus particulièrement, sur les processus et les efforts de consultation engagés en Papouasie-Nouvelle-Guinée et à Vanuatu en vue d’étudier les possibilités offertes par cette industrie naissante.

Il a été réalisé à la demande de l’Union européenne (UE), en collaboration avec la Communauté du Pacifique (CPS), dans le cadre du projet régional Ressources minérales des grands fonds marins.

La Papouasie-Nouvelle-Guinée, seul pays océanien à délivrer des permis d’exploitation à ce jour, ouvrira vraisemblablement la voie à l’échelle planétaire pour ce qui est de l’exploitation des ressources minérales marines profondes.

Breaking the Surface illustre la démarche consultative des autorités papoues, qui ont choisi de consulter les collectivités locales et les partenaires nationaux sur les modalités de gestion envisagées pour cette nouvelle industrie et défini une zone côtière bénéficiaire, reconnaissant ainsi l’impact de l’exploitation minière sur les communautés côtières vivant à proximité des sites.

À l’instar de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, les autorités de Vanuatu ont entrepris de consulter les collectivités locales sur la question de la gestion et de la valorisation des ressources minérales marines profondes et viennent de mettre le point final à un processus exhaustif de consultation visant à guider l’élaboration d’une politique nationale sur les ressources minérales marines profondes.

Produit par Flinch Marketing Ltd, Breaking the Surface contient des entretiens avec le Secrétaire aux politiques minières et à la gestion des aléas géologiques de Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Président de la Central West Coast Seabed Mining Landowner Association, ainsi que l’ancien Ministre des Ressources terrestres et naturelles de Vanuatu et la Directrice exécutive du Conseil national des femmes.

Breaking the Surface est le troisième documentaire produit dans le cadre du Projet Ressources minérales des grands fonds marins. Il vient s’ajouter à Under pressure (Sous pression), qui apportait les éclairages de différentes parties prenantes du secteur océanien des ressources minérales marines profondes, et à Out of Darkness (Des profondeurs à la lumière), qui s’intéressait aux impacts environnementaux de l’exploitation minière des grands fonds marins.

Tous peuvent être visionnés sur le site Web du projet Ressources minérales des grands fonds marins en cliquant sur le lien suivant : http://gsd.spc.int/dsm/index.php/12-videos/93-breaking-the-surface.

Si, pour l’heure, les ressources minérales marines profondes restent inexploitées partout dans le monde, plus de 300 permis d’exploration ont d’ores et déjà été octroyés dans la région Pacifique. L’équipe du Projet Ressources minérales des grands fonds marins œuvre, en étroite collaboration avec les pays insulaires océaniens, à l’élaboration de politiques et de textes législatifs relatifs aux minéraux des grands fonds marins.

Le Projet Ressources minérales des grands fonds marins a une double vocation : d’une part, aider les 15 pays participants à garantir que la gestion future des ressources minérales marines profondes repose sur une transparence et une redevabilité accrues ; et, d’autre part, s’assurer que l’activité minière se déroule dans le respect du droit international, tout en mettant l’accent sur la protection du milieu marin et la garantie d’une répartition équitable des bénéfices financiers pour les populations du Pacifique.

Contacts médias : Akuila Tawake, Coordonnateur du Projet CPS-UE Ressources minérales des grands fonds marins, ( [email protected]), +679 3249272 ou +679 3381377, poste : 36272

Mohammed Nazeem Kasim, Attaché de presse de l’UE, [email protected]

Lien utile (en anglais) : Projet CPS-UE Ressources minérales des grands fonds marins : http://gsd.spc.int/dsm