Home Publications Lettre d'info & Bulletins Ressources marines et traditions
Ressources marines et traditions, Bulletin n°12
Traditions-OK
Numéro 12 - Avril 2002

TradVF_Titre

pdf
pdf:


Coordonnateur du réseau et rédacteur en chef du bulletin:
Kenneth Ruddle, Asahigaoka-cho 7-22-511, Ashiya-shi, Hyogo-ken, Japon 659-0012.

Production:
Cellule information halieutique, CPS, B.P. D5, 98848 Nouméa Cedex, Nouvelle-Calédonie.

Produit avec le concours financier de l'Australie, la France et la Nouvelle-Zélande.


Editorial

Veuillez nous excuser de la publication tardive de ce numéro. Nous attendions plusieurs articles des Îles Fidji mais aucun ne nous est parvenu en raison de l'agitation politique qui a régné dans cet archipel. Nous les remplacerons par un autre dossier sur les Îles Salomon, preuve du vif intérêt que ce pays porte à ce "groupe de spécialistes".

Le premier des trois articles que nous vous proposons est rédigé par Daisuke Takekawa, de l'Université Kitakyushu (Japon). Intitulé "La méthode de chasse et la connaissance écologique des dauphins chez les habitants du village de Fanalei, Malaita (Îles Salomon)", est le résultat de neuf mois d’étude sur le terrain à Fanalei, au début des années 90. Aux Îles Salomon, les hommes de certains villages chassent le dauphin pour ses dents qui sont utilisées comme monnaie traditionnelle comme dot et comme parure; les dents de dauphin servent de présent coutumier à Malaita. Les habitants de Fanalei en extraient environ 100 000, dont ils envoient la plus grande partie vers d'autres régions de Malaita et les îles voisines. La vie repose donc sur l'échange des dents de dauphin. Pour chasser ces mammifères qui évoluent en bancs, des groupes d'hommes embarquent tôt le matin à bord de pirogues taillées dans des troncs d'arbre et dirigent les bancs de dauphins vers la plage en frappant deux pierres l'une contre l'autre sous la surface de l'eau.

Dans le deuxième article, "Women, rural development and community-based resource management in the Roviana Lagoon, Solomon Island: establishing marine invertebrate refugia", Shankar Aswani fait remarquer que, dans certains endroits, les usages traditionnels, l'affiliation culturelle et les comportements sociaux peuvent jeter les bases d'une gestion moderne des zones marines. Cette idée bénéficie d'une grande publicité. Mais, dans les faits, la coexistence de différentes politiques de gestion et d'aménagement des ressources marines est possible dans une même région. Cela amène à se demander quels mécanismes institutionnels sont les plus propices à l'élaboration de mesures de gestion préventive tels que la création de réserves marines et de refuges spatio-temporels. Aswani, qui travaille à l'Université de Californie, à Santa Barbara, essaie de répondre à cette question en résumant une étude de cas réalisée dans le lagon de Roviana (Îles Salomon). Cette étude explique les différences qui existent entre plusieurs régimes de propriété des zones marines et les principaux facteurs historiques et sociaux qui font que certains régimes sont adaptables et bons d'autres ne le sont pas. M. Aswani décrit également un petit projet de développement rural mis en œuvre par des femmes, qui a pour objet de créer des refuges spatio-temporels et une réserve marine dans un habitat de mangrove. Le succès initial remporté par le projet indique quel type de mécanisme de gestion des zones marines peut favoriser l'établissement de régimes de gestion efficaces. Il montre aussi comment les anthropologues peuvent mettre les résultats de leur recherche empirique au service des objectifs des populations locales en vue d'une gestion participative de l'environnement.

Enfin, Robert E. Johannes et Edvard Hviding nous proposent un dernier grand dossier dans ce numéro : "Le savoir traditionnel des pêcheurs du lagon de Marovo (Îles Salomon) concernant le comportement grégaire des poissons". En mai 1987, Robert Johannes avait été invité par le Conseil du district de Marovo à consigner les aspects importants des connaissances ancestrales exceptionnellement riches des pêcheurs du lagon de Marovo sur leurs ressources marines. Il a conduit cette étude sur le terrain avec l'aide d'Edvard Hviding, alors étudiant de troisième cycle à l'Université de Bergen (Norvège), qui avait vécu à Marovo pendant un an et qui s'intéressait à d'autres aspects de la pêche traditionnelle et de la gestion des ressources marines, y compris la propriété coutumière des zones marines et le savoir qui lui est associé. Les habitants de Marovo ont une connaissance impressionnante de la faune marine. Ils sont une mine d'informations pratiques, notamment sur tout ce qui touche aux questions suivantes : où les poissons et autres organismes marins se trouvent-ils en plus grand nombre; quand les y trouve-t-on (c'est-à-dire en quelle saison, pendant quelle période du cycle lunaire, pendant quelle phase de la marée, à quelle heure du jour); et comment se comportent-ils et se déplacent-ils. Beaucoup de poissons de récif et de poissons de lagon se rassemblent en grand nombre pendant certains mois, certaines phases du cycle lunaire et à certains endroits. À Marovo, certaines de ces concentrations portent les noms de bobili, baini, rovana et sakoto. Toutes ces informations permettent aux pêcheurs d'être au bon endroit à l'heure voulue pour faire une bonne pêche. Parfois, les poissons se concentrent pour frayer, comme c'est le cas des loches dans certaines passes ou des mulets qui se regroupent en bancs et nagent en cercles serrés. Dans d'autres cas, les poissons se rassemblent pour se nourrir ou pour se protéger. Dans d'autres cas encore, ni les pêcheurs de Marovo ni les biologistes ne connaissent la raison d'être de ces concentrations de poissons.

Kenneth Ruddle


Sommaire

La méthode de chasse et la connaissance écologique des dauphins chez les habitants de Fanalei, Malaita (Îles Salomon)
Takekawa D. (pdf: 120 KB)
Les femmes, le développement rural et la gestion communautaire des ressources dans le lagon de Roviana, aux Îles Salomon : créer des refuges pour les invertébrés marins
Aswani S. (pdf: 132 KB)
Le savoir traditionnel des pêcheurs du lagon de Marovo (Îles Salomon) concernant le comportement grégaire des poissons
Johannes R.E., Hviding E. (pdf: 54 KB)
 

Téléchargez la publication complète:

Traditions #12 (pdf: )



 
   Accueil CPS | A propos de la CPS | Copyright © SPC 2010