Advocacy brief/Note de sensibilisation

TRANSFORMING POWER RELATIONS: Equal status of women and men at the family level in the Pacific

Attitudes about the superiority of men and inferiority of women at the household and family level are still very common in the Pacific. Rather than being equal partners, men are still widely considered the ‘head of the household’ with superior status and decision-making authority and often greater rights and freedoms. While increasing numbers of people are replacing these notions of family hierarchies with notions of equality, there is still a long way to go. The implications of family and household hierarchies and stereotyped roles for men and women are many, including poor health outcomes for women, diminished access of women to economic and political participation, and violence against women. Women’s empowerment at the household and family level is critical to their full participation in and contribution to all other spheres of society. Equalising power relations at this most basic unit of society will benefit everyone, from families and communities to entire nations.

CHANGER LES RAPPORTS DE FORCE : l’égalité de statut de la femme et de l’homme au sein du cercle familial océanien
Les attitudes relatives à la supériorité de l’homme et à l’infériorité de la femme au sein du ménage et du cercle familial sont encore très répandues en Océanie. Plutôt qu’un partenaire au statut égal à celui de la femme, l’homme est encore généralement considéré comme le « chef de famille » jouissant d’un statut supérieur et d’un plus grand pouvoir de décision, ainsi que de plus de droits et de libertés. Aujourd’hui, ceux qui adoptent le concept de l’égalité des sexes et abandonnent ces anciennes notions de hiérarchie au sein de la famille sont de plus en plus nombreux, mais il reste encore beaucoup de chemin à parcourir. Les modèles hiérarchiques de la famille et du ménage et les rôles stéréotypés des hommes et des femmes ont de nombreuses implications pour les femmes dont, entre autres, un état de santé médiocre, un accès limité à la vie économique et politique, et les violences sexistes. L’autonomisation des femmes au sein du ménage et de la famille est une condition essentielle pour leur permettre de participer et de contribuer pleinement à toutes les autres sphères de la société. Égaliser les rapports de force au sein de cet élément fondamental de la société profitera à tous, de la famille aux communautés locales, aussi bien qu’à la nation dans son ensemble.

DocumentsDate added

Order by : Name | Date | Hits [ Ascendant ]
file icon Note de sensibilisationhot! 03/05/2010 Hits: 1989
file icon Advocacy brief hot! 03/05/2010 Hits: 4423