Opérateur

Asconit Consultants, avec Bio-Eko, ONF international et Vertigo Conseil, est l’opérateur en charge de la réalisation du projet RESCCUE en Province Sud de Nouvelle-Calédonie, sous le double contrôle de la CPS et de la Province Sud, représentée par sa Direction de l’Environnement (DENV).

Contact : Yannick Dominique – [email protected]

Service référent au sein de l’administration de la Province Sud

Direction de l’Environnement (DENV)

Contact : Isabelle Jurquet – Chef du service de la Connaissance, de la Biodiversité et des Territoires, Direction de l’Environnement –[email protected]

Site pilote

Les activités à mettre en œuvre concernent principalement le site pilote du Grand Sud tel que défini sur la carte ci-dessous.

site-sud-nouvelle-caledonie

Activités

Une cohérence et une synergie sont attendues avec d’une part les politiques et actions menées par les différents services techniques de la province Sud, du gouvernement et des municipalités du Mont-Dore et de Yaté, d’autre part le plan d’action du projet INTEGRE pour le site du Grand Sud – les deux projets étant construits comme complémentaires sur les sites communs.

Les actions menées en province Sud se déclinent selon les axes suivants.

Appui à la province Sud et aux administrations locales pour une gestion durable du Grand Sud

RESCCUE contribue à une meilleure planification des usages du Grand Sud calédonien, dont la responsabilité globale incombe à la province Sud. Il constitue un appui aux administrations locales en les intégrant dans une concertation multi-acteurs, indispensable à la gestion intégrée et durable de cet environnement.

Le Grand Lagon Sud disposant déjà d’un plan de gestion pour la période 2013-2017, l’élaboration du plan de GIZC pour le Grand Sud calédonien consiste en une contribution aux axes de gestion suivants :

Par ailleurs, la gestion des feux représente un enjeu majeur et transversal pour les quatre axes ci-dessus. RESCCUE, en partenariat avec INTEGRE, contribue donc également au développement et à la mise en œuvre d’un Plan de massif « Grand Sud » afin de garantir une meilleure lutte contre les incendies, y compris par le test d’actions pilotes de terrains (par ex. équipe de guetteurs mobiles) et l’installation d’équipements adéquats (par ex. citernes).

Enfin, la sensibilisation et la formation de différents acteurs du site du Grand Sud sont organisées afin de rendre possibles ces actions et de renforcer la durabilité des résultats obtenus et les modes de gestion mis en place.

Utilisation de la « boite à outils » économique pour la protection et la valorisation du Grand Sud

D’une part, RESCCUE œuvre à améliorer l’utilisation par les décideurs de l’analyse économique. Cela passe notamment par :

Ces évaluations économiques ont fait l’objet d’une note de capitalisation sur leur utilisation par les acteurs concernés.

D’autre part, RESCCUE appuie le développement d’instruments économiques et financiers innovants pour la protection et la valorisation du Grand Sud. Une étude de faisabilité poussée a exploré les différents mécanismes possibles, dont la province peut à présent se saisir.