Cliquer sur l’image pour l’agrandir

 

Opérateur

Opus International Consultant, avec Development Services, OceansWatch, Landcare Research, Live and Learn Vanuatu, C2O consulting et des consultats individuels, est l’opérateur en charge de la réalisation du projet RESCCUE au Vanuatu, sous le double contrôle de la CPS et du Gouvernement du Vanuatu.

Contact : Rowan Dixon – [email protected]

Service référent au sein du Gouvernement du Vanuatu

Ministère des affaires étrangères, de la coopération internationale et du commerce extérieur

Contact : Toney Tevi – [email protected]

Site pilote

Les activités à mettre en œuvre sont situées à Nord Efate. Le site couvre deux réseaux d’aires marines protégées à Nord Efate : Tasi-Vanua et Nguna-Pele. Il s’étend de la bordure du village de Mangaliliu au village d’Epao (inclus), couvrant une distance de 45 km, et comprend les iles de Nguna, Pele, Lelepa, Emao et Moso.

Activités

Une attention particulière est accordée à la cohérence et à la synergie entre les politiques et actions des différentes administrations et départements du Gouvernement du Vanuatu et les autorités locales de Nord Efate.

RESCCUE soutient le développement  d’un plan de Gestion Intégrée des Zones Côtières (GIZC), en cohérence avec les lignes directrices de la CPS et le National Integrated Coastal Management Framework and Implementation Strategy for Vanuatu. La mise en œuvre du plan de GIZC se décline selon trois axes :

  • Ecologie terrestre

Protection de la biodiversité, des sols et des ressources en eau par un appui à à la création d’une Efate Land Management Area (ELMA), ainsi que par la lutte contre les espèces exotiques envahissantes (rats et escargots notamment) et la mise en défense de parcelles de forêts naturelles en partenariat avec les communautés locales

  • Gestion des déchets ménagers

Développement de plans de gestion des déchets ménagers simples et réalistes à échelle locale ; réduction, réutilisation et recyclage des déchets : actions de sensibilisation et de formation, mise en avant de la consommation de produits locaux, de l’artisanat et des techniques de compostage, définition de sites de traitement des déchets

  • Gestion des ressources marines: appui au renforcement des réseaux Tasi Vanua et Nguna Pele (gouvernance, business plan et construction d’un centre de ressources à Emua), développement et utilisation d’une boîte à outil de suivi communautaire des ressources marines, mise en place de nouvelles aires marines gérées localement et renforcement de la gestion des zones tabou existantes.

 

Adaptation au changement climatique (ACC)

En complément du plan de GIZC, RESCCUE fournit un appui à la Politique nationale de la République de Vanuatu sur le changement climatique et la réduction des risques. Les actions suivantes sont coordonnées par l’opérateur.

 

« Boîte à outil » économique et financière pour la mise en œuvre et l’orientation des politiques publiques

RESCCUE identifie et met en œuvre des mécanismes économiques et financiers innovants pour la GIZC.

L’étude de faisabilité, à la fois économique, financière, juridique et politique, a permis l’identification des instruments économiques et financiers suivants :

  • Développement d’un fond pour la conservation, abondé de façon volontaire par les acteurs touristiques via l’ajout d’une contribution sur chaque nuitée ainsi que sur d’autres activités touristiques. De façon à soutenir la mise en place de ce fond, des activités de développement du tourisme sont entreprises : facilitation des voyages pour des passagers seuls et sur les petites îles, développement de l’information sur les sites touristiques (office de tourisme de Port Villa, centre de ressources de Tasivanua…)
  • Mise en place des contrats d’approvisionnement entre les hôtels / restaurants et les coopératives de producteurs (trois coopératives de producteurs ayant été créées sur les îles de Nguna et Pele dans le cadre du projet CCCPIR)
  • Etablissement d’un guide sur la mise en place de baux fonciers à destination des communautés, mettant l’accent sur les implications de la location en termes d’accès et de gestion des ressources naturelles sur ces sites.

 

Synergies avec d’autres projets

Dans la gestion intégrée des zones côtières comme dans l’adaptation au changement climatique, il est essentiel de rechercher des synergies et d’améliorer la coordination des interventions. Outre le lien constant opéré avec les services du gouvernement et de la province de Shefa, RESCCUE a aussi développé une collaboration fructueuse avec le projet CCCPIR de la GIZ (Coping with Climate Change in the Pacific Island Region), notamment via le cofinancement d’activités de renforcement des capacités et le partage de ressources humaines.