Promouvoir l’épanouissement des jeunes

Nouméa

L’Océanie, région connue pour sa grande diversité, compte au total quelque 10 millions d’habitants, dont plus de la moitié ont moins de 25 ans. La croissance démographique rapide de la région exerce des pressions considérables et de plus en plus fortes sur les ressources de base et les services essentiels comme l’éducation, la santé et la justice. Le taux de chômage des jeunes s’établit en moyenne à 23 %, contre 12,6 % dans le reste du monde.

La Communauté du Pacifique (CPS), en coopération avec les organisations de jeunes de la région, œuvre à l’établissement de partenariats avec des organismes publics et des organisations non gouvernementales afin d’apporter des solutions au problème grandissant du chômage des jeunes, dans une région où les perspectives de développement durable demeurent limitées.

« Plusieurs raisons expliquent que la question de l’épanouissement des jeunes ait jusqu’à présent été exclue des politiques nationales, ce qui a contribué à éroder le potentiel de développement de la région », explique Mereia Carling, Conseillère en développement humain (promotion des jeunes) à la CPS.

« Les problématiques jeunesse sont souvent appréhendées de manière isolée, sans que leurs causes profondes ne soient prises en compte. Ces questions sont plus difficiles à traiter dans la durée, du fait du manque de concertation entre les partenaires concernés, les pouvoirs publics et les jeunes », ajoute Mme Carling.

Le Cadre océanien pour l’épanouissement de la jeunesse 2014-2023 (le « Cadre Jeunesse») a été mis en place en 2015 dans le but d’apporter des réponses aux enjeux propres à la jeunesse océanienne. Il a été élaboré sous la direction du Département développement social et de l’équipe Stratégie, performance et amélioration continue (SPAC) de la CPS.

Le Cadre Jeunesse « marque une étape majeure pour la région océanienne », souligne Mme Carling. « Il a été adopté en réponse aux attentes des jeunes, des partenaires du développement et des pays de la région, qui appelaient au renforcement de l’appui apporté à l’élaboration de politiques nationales en faveur de la jeunesse et à l’élimination des obstacles rencontrés dans ce domaine. »

En 2016, la CPS, soucieuse de contribuer à la réalisation des objectifs énoncés dans le Cadre Jeunesse, a lancé aux Îles Salomon le programme [email protected], qui vise à aider les jeunes à trouver un emploi en travaillant avec des groupes et des organisations de jeunes.

[email protected] offre des possibilités d’éducation et de formation à des jeunes ayant abandonné prématurément l’école, à des jeunes femmes, à des jeunes en situation de handicap et à des jeunes ruraux. Avant d’intégrer un stage d’une durée de 15 à 20 semaines, les bénéficiaires sélectionnés doivent se mettre au service de leur communauté et suivre une formation à temps plein de trois semaines. Toute personne âgée de 17 à 27 ans peut se porter candidate, et aucun niveau d’instruction particulier n’est exigé.

« L’objectif du programme est de favoriser l’évolution des attitudes et des comportements tout en aidant les jeunes à prendre conscience de leur valeur et de tout ce qu’ils peuvent apporter à leurs communautés. Il s’agit à la fois de leur ouvrir l’esprit, en les exposant à de nouvelles idées pour les amener à penser leur avenir autrement, et de les encourager à poursuivre leurs études », explique Mme Carling.

La composante rurale de [email protected] offre aux jeunes la possibilité de créer leur propre entreprise au sein même de leur village.

[email protected] travaille également avec des jeunes sans emploi ne suivant ni études ni formation (NEET). Les rapports de la CPS montrent qu’entre 2012 et 2015, 25 à 40 % des participants ont trouvé un emploi permanent grâce au programme [email protected]

« L’établissement de partenariats avec les jeunes est la clé du succès de ce programme. La CPS est consciente du potentiel et du rôle des jeunes dans la mise en œuvre de programmes de développement qui ne laissent personne au bord de la route et traitent de thématiques intéressant spécifiquement les jeunes », conclut Mme Carling.

0
Division
Développement social

Categories

Auteur