Célébration de la réussite de la Communauté du Pacifique – Le CRGA 47 et la 10e Conférence, deux sessions à marquer d’une pierre blanche

Nouméa

La quarante-septième session du Comité des représentants des gouvernements et administrations (CFRGA 47) et la dixième Conférence de la Communauté du Pacifique ont constitué deux événements majeurs de l’histoire de notre organisation et une occasion idéale de célébrer le soixante-dixième anniversaire de la Communauté du Pacifique (CPS). Si le CRGA et la Conférence représentent toujours des temps forts du calendrier CPS, les sessions de cette année étaient particulièrement importantes : nos membres et nos partenaires ont manifesté leur détermination, ainsi que leur attachement et leur soutien à l’Organisation, donnant ainsi à la CPS une assise solide pour l’avenir.

La semaine a débuté par une journée de formation et d’accueil des membres du CRGA et des délégués à la Conférence de la CPS très fructueuse. Cette journée visait à aider les participants à mieux comprendre leurs rôles au sein du Comité. Nous avons eu le privilège de voir cette séance animée par M. John Davidson, ancien Conseiller du Gouvernement australien et fidèle membre du CRGA. Des enseignements ont pu être tirés et des bonnes pratiques, échangées, grâce à la participation active de nos membres, lesquels ont dégagé des pistes et formulé des observations sur les moyens de faire en sorte que chacun apporte une contribution réelle aux travaux du Comité.

Cette première journée de formation et d’accueil a été suivie de deux jours de travaux intenses, au cours desquels un certain nombre de questions importantes et parfois épineuses ont été examinées. Les discussions tenues à cette occasion ont surtout porté sur le processus de transformation organisationnelle et le programme de réformes, et notamment sur la situation financière de l’Organisation et l’exercice de priorisation en cours, même si d’autres questions liées aux ressources humaines et aux finances de la CPS ont également été abordées (entre autres, les membres sont convenus d’une politique en ce qui concerne le traitement des arriérés de contributions). J’ai eu le plaisir de présenter un rapport exhaustif sur les défis auxquels la CPS a dû faire face en 2016 ainsi que les réalisations majeures à porter à son crédit, rapport qui a été accueilli favorablement par les membres.

Comme à chaque fois, j’ai été impressionné par l’ouverture et la franchise dont ont fait preuve nos membres dans les échanges menés, et touché par l’engouement et les commentaires positifs qu’ils ont manifesté à l’égard du travail que nous menons. Opérer des transformations et des réformes à l’échelle d’une organisation n’est jamais simple. Mais le fait de savoir que nos membres soutiennent pleinement l’action que nous avons engagée nous conforte dans l’idée que nous parviendrons à nos objectifs. Comme dit le vieux proverbe : « seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ».

La dixième Conférence de la Communauté du Pacifique a fait suite au CRGA. Les ministres et les chefs d’État et de gouvernement de toute la région étaient à Nouméa pour saluer le travail accompli et célébrer le soixante-dixième anniversaire de l’Organisation. Le Président du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a été accueilli en qualité de Président de la Conférence pour la période 2017 – 2019. Les participants ont ensuite assisté aux allocutions des principaux invités de marque : Mme Hilda Heine, Présidente de la République des Îles Marshall, M. Yukiya Amano, Directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), et M. Pascal Lamy, Facilitateur de la Commission européenne sur l’accord post-Cotonou.

Dans le droit fil du thème retenu cette année pour la Conférence, « Partenariats innovants pour le développement durable », deux projets ont été entérinés.

En premier lieu, la Conférence a approuvé la création, au sein de la CPS, d’un centre océanien pour la science marine et d’un hub régional pour l’apprentissage et l’innovation. Ce projet permettra à la CPS de renforcer son impact et son efficacité, en rassemblant sous son toit les compétences scientifiques disponibles dans tous les domaines de la recherche océanique. Ainsi, nous pourrons mieux répondre aux demandes formulées et partager plus rapidement les ressources que nous ne cessons d’accumuler.

En second lieu, un accord de partenariat stratégique a été conclu entre la CPS et l’AIEA. L’AIEA travaille déjà en étroite collaboration avec plusieurs membres de la CPS dans certains domaines de développement comme l’agriculture ou la médecine. Au niveau mondial, elle mène des activités en faveur de la collecte de données de référence sur la pollution, de la lutte contre le commerce illicite et de la création de dispositifs de détection précoce des maladies comme le Zika. Je suis impatient de voir les retombées positives que ce partenariat aura dans le Pacifique.

L’annonce du lieu de la onzième Conférence de la Communauté du Pacifique – qui se tiendra aux Îles Cook, en 2019 – est venue clore cette dixième session. Toute l’équipe du Secrétariat de la CPS se réjouit à l’idée de collaborer avec les autorités des Îles Cook et nous nous félicitons de pouvoir organiser le CRGA et la Conférence dans un si beau pays.

Cette semaine de travaux a été couronnée par un magnifique spectacle marquant le soixante-dixième anniversaire de l’Organisation. Les chefs d’État et de gouvernement et les invités ont profité de l’hospitalité du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, et le soutien indéfectible des membres, des partenaires et des proches de la CPS a été salué lors d’une soirée de gala.

Le CRGA et la Conférence sont maintenant derrière nous, et nos activités se poursuivent. Nous nous félicitons de pouvoir travailler main dans la main avec nos membres, alors que la CPS forge de nouveaux partenariats, mise sur l’innovation et renforce sa position de chef de file de la recherche scientifique et de la connaissance au profit de tous les Océaniens.

0

Categories

Auteur