Salon Asia Fruit Logistica : un très bon cru pour les exportateurs fidjiens

Suva

"Ashleen Prasad", "FARMBOY", "Fiji"

« En trois jours, j’ai pu discuter avec 73 producteurs, dont six acheteurs sérieux, et je perçois un énorme potentiel de développement sur les marchés chinois, d’autant qu’ils sont bons payeurs. Certains d’entre eux ont déjà goûté nos produits et sont ravis à l’idée de pouvoir importer des ananas et des papayes des Fidji. »

Grâce au projet CPS-UE Amélioration des services essentiels à l’agriculture (IKSA), trois Fidjiens ont pu participer au salon Asia Fruit Logistica, qui s’est déroulé à Hong Kong du 6 au 8 septembre 2017.

C’est une expérience inédite qu’ont vécue Mohammed Ifraaz, de la direction de la biosécurité fidjienne, Rizwan Khan, de Pacific Harvest, et Ashleen Prasad, de l’entreprise Farmboy, puisque c’est la toute première fois que des acteurs privés et publics fidjiens participaient à ce grand salon international des fruits et légumes, le plus important de la région asiatique.

Mohammed Ifraaz, Rizwan et Ashleen se sont ainsi retrouvés à Hong Kong pour cinq jours, répartis entre les trois journées de salon et deux journées de visite dans certains des plus grands supermarchés de détail et marchés des produits frais de la place, où ils ont fait un travail de repérage des produits importés afin d’évaluer les possibilités de positionnement des fruits et légumes frais fidjiens sur le marché asiatique. Les trois Fidjiens se sont également penchés sur les normes de qualité et les prescriptions réglementaires s’appliquant aux produits frais entrant sur le marché asiatique et se sont mis en relation avec des acheteurs potentiels, des importateurs, des exportateurs, des prestataires de services, des fabricants de matériel et des fournisseurs d’emballage.

Les renseignements ainsi recueillis seront transmis aux exportateurs fidjiens lors d’une réunion sur le marché des exportations horticoles, qui sera organisée dans le courant de l’année par le ministère de l’Agriculture des Fidji en partenariat avec l’équipe du projet IKSA.

La CPS a souhaité prendre des nouvelles d’Ashleen Prasad, de la société Farmboy, et est partie à la rencontre de la jeune femme sur le marché Namaka de Nadi, dans la division occidentale des Fidji, où elle tient un étal de fruits et légumes, afin d’en savoir plus sur son expérience au salon.

Ashleen est issue d’une famille de trois filles. Toutes travaillent aux côtés de leurs parents pour faire prospérer l’entreprise Farmboy. Ashleen, qui aura bientôt terminé son master en gestion d’entreprise, s’occupe des achats, des ventes et du marketing de l’entreprise familiale. Angee, la maman, gère l’étal du marché et le papa se charge des inspections et des relations avec les agriculteurs. Farmboy approvisionne aussi les yachts de luxe et les complexes hôteliers de la division occidentale des Fidji.

« Quelle expérience incroyable ! », s’exclame Ashleen.

« J’ai eu des entrevues avec des clients potentiels qui veulent vraiment faire affaire avec nous. Pour moi, le potentiel de développement est immense. Là, j’essaie de régler les derniers détails, les exigences juridiques, les modalités de paiement de FarmBoy, les emballages et la logistique. »

0
Countries

Auteur