Wake up!

Suva

Les maladies non transmissibles (MNT) n’attirent pas suffisamment l’attention ; leur coût en vies humaines passe inaperçu, selon de nombreux spécialistes. A l’occasion de la Journée mondiale 2018 de la Santé, et en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le développement, la Communauté du Pacifique a publié 6 courts-métrages réalisés par des jeunes du Pacifique pour sensibiliser leurs pairs à cette question.

Le projet :

Les maladies non transmissibles (obésité, diabète, pathologies cardiovasculaires, cancers, etc.) constituent un enjeu social et économique majeur pour les Pays et Territoires du Pacifique. En effet, ces pathologies sont un frein au développement car elles impactent lourdement le budget des gouvernements et ont un retentissement important sur la qualité de vie des individus et de leurs familles. Les études réalisées démontrent que les adolescents sont largement concernés et que leurs comportements en font des sujets à haut risque pour le développement de maladies non transmissibles (consommation excessive de tabac et alcool, mauvaise alimentation et manque d’activité physique).

Cependant, peu d’actions de prévention mises en place dans la région impliquent directement les jeunes. Aussi le projet WAKE UP vise à mobiliser les jeunes du Pacifique (18-25 ans) autour de la problématique des maladies non transmissibles et à dynamiser les techniques de communication utilisées pour traiter de cette thématique de santé.

Ainsi, début 2017, un appel à projet a été lancé afin d’inviter les jeunes de 7 États et Territoires insulaires océaniens à élaborer et à soumettre des propositions de projets audiovisuels visant à sensibiliser leurs pairs aux maladies non transmissibles et à leurs facteurs de risques. A l’issue de cette compétition, 7 projets ont été retenus et les lauréats ont été invités à participer à un atelier de formation à Nouméa, du 21 au 23 août 2017. Ainsi, 28 jeunes en provenance des îles Fidji, Tonga, Vanuatu, Nouvelle-Zélande, Polynésie française, Nouvelle-Calédonie et Wallis et Futuna ont découvert pendant 3 jours les techniques nécessaires à l’élaboration d’un court-métrage et acquis des connaissances dans le domaine des maladies non transmissibles. A l’issue de cette formation, ils avaient réalisés tout le travail de pré-production de leur film (story-board, dialogues, définition des caractéristiques techniques, etc.).

Des financements ont ensuite été alloués pour permettre à chaque équipe de jeunes de travailler en collaboration avec des sociétés de production de leur pays afin de réaliser le tournage de leur film à l’aide de moyens techniques de qualité professionnelle. Face au succès rencontré, le projet sera reconduit en 2018 en utilisant comme vecteur de communication le graffiti (street art).

Retour en image sur le projet Wake up!

Les vidéos du projet :

« Faites-le pour ceux qui vous aiment ! »

Un film écrit par l’équipe des Fidji : Kautea and Taniela Tora

A loving and caring relationship between two siblings deteriorates as the brother indulges in unhealthy behavior. He later dies of a stroke. The film by Kautea and Taniela Tora highlights the importance of looking after oneself and encourages individuals to embrace healthy living, if not for themselves, for the ones who love them. The authors postulate that in contemporary Fijian society, individuals are more sensitive to the pain their death may inflict unto their loved ones than their own fate.

Team Fiji
1

« Tout est une question de choix »

Un court-métrage écrit par l’équipe de la Polynésie Française : Klaus Bruneau, Raihau Tinihau, Temakeu Mara, Maunakea Poheroa et Teddy Huiotu.

Following a visit to the doctor, Tama, an overweight young adult, becomes suddenly aware of everything he could have done differently in his youth to be healthier. He then decides to radically change his and his family’s lifestyle. The team of young people from French Polynesia who directed this short film, engage parents on the importance of teaching children healthy behaviours from an early age.

Team French Polynesia
1

« Moi Edouard, 13 ans »

Une animation écrite et illustrée par l’équipe de la Nouvelle-Calédonie : Paveli Manoletta, Daren Dreuko, Valentin Tein, Ezehil Nadjeou et Glenn Tchiaou

Following an incident that gives the whole family a scare, Edouard, 13, decides to improve his health with the support of his parents. This short anime film made from drawings by young people from the Northern Province of New Caledonia, not only gives life to the original characters, but also harshly criticises moder way of life and its contribution to the increase of health-related problems within families.

Team New Caledonia
1

« Suka, Tā e lango kei mama’o – Diabète, Mieux vaut prévenir que guérir »

Un documentaire écrit par l’équipe de la Nouvelle-Zélande : Tilisi Mafi Touatai Puloka, Seluvia Patsy Havili, Mele Paea Tonga et Lea Silivia Heilala Ketu’u

Four young female students of Tongan heritage living in New Zealand are mobilising against non-communicable diseases. In their film, they highlight the impact of diabetes, not only on the quality of life of those affected, but also on family members. This moving short film is full of hope and a strong, sensitive call to communities to take better charge of their health.

Team New Zealand
1

« MNT »

Un clip de CONFLICTION, l’équipe du Vanuatu

Ecrit par : Ben Silé, Ethan Hakwa, Jaimeen Kenni, Ludovic Taga, Matthew Hardwick and Silas Taiki

The Ni Vanuatu Hip Hop group ‘Confliction’ takes on NCD risk factors in this upbeat music video. The lyrics and music motivate the youth to be more active, eat healthy local foods, stop smoking and drink less. The video also portrays gender balance and sensitivity. Music is highly appealing to the youth in Vanuatu and is generally considered a great medium to engage with them on sensitive or important issues.

Team Vanuatu
1

« Seleone »

Un film écrit par l’équipe de Wallis & Futuna

Meet Seleone, an elder from Hihifo district on Wallis Island. He is interviewed by Lotana, a nurse, who asks him about traditional ways of life, and how to integrate this knowledge into methods of teaching young people about non-communicable diseases. Through interviews with Seleone, the film shows how modernisation has profoundly changed the Wallisian way of life, with a focus on the abandonment of subsistence farming, hunting and fishing, and the introduction of imported processed foods.

Team Wallis & Futuna
1
Photo de groupe des participants au projet Wake up!
1

A project led by:

With the support from:

SPC
0
UNDP
0
République Française, Fonds Pacifique
0
Australian Government: Department of Foreign Affairs and Trade
0
0
Division
Santé Publique

Categories

Auteur