Une seule équipe et un système intégré de surveillance : deux éléments clés qui ont contribué à garantir la sécurité sanitaire lors des Jeux de Micronésie organisés à Yap en 2018

Nouméa

À l’occasion du CRGA, la Division santé publique de la CPS a mis en exergue l’expérience novatrice et probante de l’équipe qui a mis en place un dispositif renforcé de surveillance et de réponse au cours de la neuvième édition des Jeux de Micronésie organisée à Yap au mois de juillet 2018.

En matière de surveillance des grands rassemblements, chaque expérience est unique. À Yap, la collaboration entre le ministère de la Santé de Yap et les partenaires du réseau océanien de surveillance de la santé publique (les Centres de lutte contre la maladie des États-Unis d’Amérique, l’agence sanitaire des États fédérés de Micronésie et le programme Surveillance, préparation et réponse de la CPS) s’est révélée fructueuse : les praticiens, épidémiologistes, spécialistes des laboratoires et de la communication sur les risques ont formé une seule et même équipe, travaillant de concert avec les professionnels de santé de Yap pour renforcer les systèmes existants.

Les préparatifs ont notamment porté sur les points suivants : évaluation du système de surveillance et des risques de maladies, élaboration d’un plan d’action, révision des systèmes d’enregistrement et d’établissement de rapports de surveillance, conception d’un algorithme pour les tests en laboratoire, préparation de supports de communication sur les risques et formation de praticiens, de responsables de la veille sanitaire et d’autres prestataires de services auxiliaires.

Une surveillance des blessures, des événements et de la santé environnementale a été prévue en complément de la surveillance des syndromes et en laboratoire. La collecte et l’analyse des données ont été réalisées chaque jour, des rapports de situation étant rédigés et largement diusés auprès des acteurs nationaux et océaniens. Ces rapports quotidiens ont étayé la prise de décision et la mise en place des mesures immédiates de lutte et d’atténuation.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter le rapport de résultats 2018 de la CPS (pages 87 et 88).

0
Division
Santé Publique

Auteur