Des données de qualité pour des politiques éducatives de qualité

Nouméa

Pour élaborer des politiques de qualité, il faut impérativement disposer de données de qualité. L’Évaluation régionale des aptitudes à la lecture, à l’écriture et au calcul (PILNA) en est la parfaite illustration : elle montre bien que le travail autour des données est porteur de véritables changements pour l’Océanie. Mise au point par le Programme pour l’évaluation et la qualité de l’enseignement (EQAP) de la Communauté du Pacifique (CPS), la PILNA permet d’obtenir un instantané des compétences maîtrisées par les jeunes Océaniens, compétences qui leur permettront de réussir à l’école et tout au long de leur vie : savoir lire, écrire, compter, calculer, mesurer et analyser des données.

Troisième édition organisée depuis 2012, la PILNA 2018 a ciblé les élèves des classes de CE2 et CM2 de 15 pays insulaires océaniens. Il s’agit de bien plus qu’un simple « carnet de notes » : chaque nouvel exercice nous permet d’obtenir une image plus précise des points forts et des points faibles de notre région dans le domaine éducatif. Chaque rapport comprend une multitude de données toutes plus précieuses les unes que les autres, qui sont minutieusement analysées par les personnels pédagogiques de l’ensemble du Pacifique.

C’est avec grande satisfaction que je constate la réalisation de progrès encourageants dans bon nombre de domaines. Néanmoins, deux points cruciaux m'interpellent tout particulièrement. Premièrement, on observe des différences majeures entre les résultats obtenus par les garçons et ceux obtenus par les filles en lecture, écriture et calcul. Au vu des données recueillies, il apparaît clairement que les élèves océaniennes s’en sortent beaucoup mieux que les garçons dans ces domaines, une tendance qui se retrouve dans les rapports établis pour chacune des trois éditions. En analysant de plus près les données, nous pourrions sans doute mieux comprendre d’où vient cet écart, et peut-être trouver des pistes pour mieux tenir compte de la dimension de genre dans le secteur de l’éducation.

Deuxièmement, on continue de noter des lacunes en pensée critique et résolution de problèmes. Or, les futurs dirigeants du Pacifique se devront de maîtriser ces compétences. Il me tarde de connaître les conclusions de l’analyse des données quant à ce point, et de savoir quelles sont les solutions que nous pourrions mettre sur pied, aux côtés de nos membres, afin de développer l’esprit critique de nos enfants, dans l’intérêt de notre région. La PILNA constitue en outre une composante clé des actions menées par le Pacifique en vue d’atteindre les Objectifs de développement durable (ODD). Rappelons en effet l’ODD 4.1 : « faire en sorte que toutes les filles et tous les garçons suivent, sur un pied d’égalité, un cycle complet d’enseignement primaire et secondaire gratuit et de qualité, les dotant d’acquis véritablement utiles ».

Les données recueillies à l’occasion de l’édition 2018 de la PILNA nous offrent un éclairage précieux sur la situation de l’Océanie au regard de cet ODD. Elles nous aideront par ailleurs à concentrer nos efforts sur des politiques éducatives efficaces. Sciences océaniques, biodiversité, santé et changement climatique sont autant de secteurs jouant un rôle central dans notre développement, mais, si le Pacifique veut faire office de figure de proue à cet égard, il faudra que les nouvelles générations soient à même de relever les défis les plus urgents qui se posent pour la région. La PILNA constitue un instrument incontournable si l’on veut pouvoir atteindre cet objectif, et je tiens à remercier les ministres et ministères de l’Éducation des pays océaniens, les établissements scolaires, les enseignants et les élèves de la région pour leur contribution à cet exercice.

Je tiens également à saluer deux partenaires précieux de ce projet : le Programme d’aide australien ainsi que le Gouvernement néo-zélandais, par l’entremise du Programme d’aide de son ministère des Affaires étrangères et du Commerce.

Le rapport régional complet de la PILNA est disponible, en anglais, sur la page suivante : http://purl.org/spc/digilib/doc/nwgex

0
Division
Corporate
Evaluation et qualité de l’enseignement

Categories

Auteur

Dr Colin Tukuitonga

Directeur Général (Nouméa)