Le pouvoir des jeunes

Nouméa

Avez-vous déjà vu ces fresques ? Si vous passez par Mata Utu (Wallis et Futuna), Port-Vila (Vanuatu), Nuku’alofa (Tonga) ou Suva (Fidji), vous les aurez certainement remarquées.

La jeunesse du Pacifique a un message pour vous.

Ils veulent attirer votre attention quant à la menace que sont les maladies non transmissibles (MNT).

A travers l’initiative du projet Wake Up !, mis en œuvre par la Division santé publique de la Communauté du Pacifique (CPS) et financé par le Fonds Pacifique et le gouvernement australien (DFAT), 13 jeunes des Etats et territoires de la région ont créé des messages artistiques dans les rues de leur capitale pour sensibiliser le grand public aux MNT.

Savez-vous ce que sont les MNT?

Les maladies non transmissibles ou MNT (diabète, maladies cardiovasculaires, maladies respiratoires chroniques et cancers) constituent un frein majeur au développement socioéconomique des États et Territoires insulaires océaniens. Ces pathologies, dont la prévalence est particulièrement élevée dans la région, impactent lourdement le budget des gouvernements et la qualité de vie des populations. Autrefois réservées aux adultes, les MNT sont aujourd’hui de plus en plus diagnostiquées chez les jeunes. Le tabagisme, l’usage nocif de l’alcool, une mauvaise alimentation (ex. : une alimentation riche en sucre, en sel, en graisses, en aliments transformés et pauvre en fruits et légumes) conjugués à la sédentarité, constituent les principaux facteurs de risque associés aux MNT.

center

Mais avant tout, c'est quoi le projet Wake Up ?

Regardez cette vidéo : 

Wallis et Futuna

A Wallis et Futuna, trois jeunes wallisiens ont pris part au projet impliquant l’art des rues à des fins de promotion de messages de prévention.

Avec plus de 15% de la population du territoire atteinte du diabète, la prévention est cruciale. C’est pourquoi Toky, Lyka et Esitokia ont été aidé par Sham, un graffeur professionnel, pour concevoir ce travail artistique sur un mur du bâtiment de l'hôpital de Sia à Mata'utu.

Le groupe a choisi de diffuser son message avec les codes culturels de ses îles, en utilisant le mur comme un tapa.

Nous avons essayé de réaliser une fresque comme si cela avait été un grand tapa avec des visuels wallisiens très colorés. À l’intérieur des grands cercles, nous avons ajouté des mots clés pour inviter la population à adopter les bons comportements pour rester en bonne santé. Nous avons associé langue vernaculaire et français afin de toucher le plus de monde et les réactions ont été immédiates. Beaucoup de gens nous ont dit regretter leurs mauvaises habitudes.

« Ce qui m’a encouragé à participer au Wake Up, c’est l’art. Je suis tatoueur et j’aime dessiner. De plus, c’est important de diffuser des messages forts à la population pour s’assurer qu’elle prenne soin de sa santé. Les wallisiens fument beaucoup et boivent de plus en plus d’alcool, ce qui est dangereux pour la santé» explique Toki.

Tapa - fresque réalisée par les jeunes de Wallis et Futuna
0
Tapa - fresque réalisée par les jeunes de Wallis et Futuna
0
center

Fidji

Aux Fidji, Maleina, Leilani, Raijieli, Peni, Lisi et Apisai, un groupe de jeunes originaires de Suva, se sont associés au projet de sensibilisation dans leur pays. Quelques mois après leur formation de trois jours, ils ont peint plusieurs fresques murales dans la capitale : un cœur, situé sur un mur public à côté d'un fast-food bien connu au parc Ratu Sukuna et à côté, un homme dans une pirogue avec des fruits. Ils ont également décidé de peindre deux autres œuvres sur le mur d'enceinte de la piscine olympique de Suva: une danseuse et des légumes animés lançant le slogan « Tire ta nourriture de la terre, pas d’une boîte ».

Cette expérience a été amusante et révélatrice, car je me suis vraiment impliquée dans l'art du graffiti, ce que je n'aurais jamais pensé faire, tout comme essayer de créer une prise de conscience pour moi-même et pour les autres sur les MNT.

L'œuvre d'art que nous avons réalisée symbolise les bonnes et les mauvaises choses qui causent ou au contraire préviennent les MNT. On voit d’un côté un cœur qui bat pour nous maintenir en vie. Quand on ne prend pas soin de lui et continue d’assimiler des substances nocives, il commence alors à pourrir et à mourir, alors que sur une note plus saine avec un apport équilibré et sain, le cœur reste fort et nous mène à une vie plus longue.

Nous avons également fait une autre fresque pour laquelle nous avons utilisé le thème de la danse. Peu de gens aiment aller à la salle de sport, alors trouvez plutôt quelque chose qui vous intéresse, comme de la danse où vous vous amusez tout en restant en forme. Comme j'aime dire: « Restez en forme et faites danser les MNT ».

« J'espère que les gens verront ces fresques murales et seront inspirés par un style de vie plus sain, car participer à ce projet m'a amené à adopter un mode de vie plus sain », insiste Maleina.

Le coeur - fresque réalisée par les jeunes des Fidji
0
La pirogue - fresque réalisée par les jeunes des Fidji
0
La danseuse et les légumes - fresque réalisée par les jeunes des Fidji
0
center

Tonga

L’équipe des Tonga a peint sa fresque sur un grand mur situé en face d’une école primaire, tout près de la rue principale de Nuku’alofa.

Taniela, le jeune artiste tongien, explique son travail artistique et son message pour ses pairs.

Le nom de ma fresque est “LA LIBERTÉ EST UN CHOIX

Sur le premier mur, le Tiki représente nos populations océaniennes, et de chaque côté sont illustrés les éléments favorables ou défavorables pour la santé. Le côté gauche, très coloré, symbolise la bonne santé, avec différents exemples d’aliments équilibrés et sains. L’arrière-plan est volontairement sombre, pour inviter à surmonter nos mauvaises habitudes alimentaires. De l’autre côté du Tiki, la couleur de fond est rouge, parce qu’il représente le danger. Tous les facteurs de risques sont illustrés dans les tonsgris. Le Sharkarette (requin + cigarette) met en évidence la nocivité du tabac. Les bonnes et mauvaises habitudes arrivent à la bouche du Tiki, pour montrer que chacun peut choisir son mode de vie et faire ce qu’il faut pour être en bonne santé.

Ma deuxième fresque c’est un cœur en bonne santé. Les motifs qui sont autour de ce cœur ressemblent à des vers et représentent toutes les mauvaises choses que nous pouvons faire entrer dans notre cœur, et qui n’attendent que ça. Mais c’est à nous de choisir ce que l’on laisse entrer dans notre cœur.

« J’espère vraiment que les membres de ma communauté n’apprécieront pas simplement le visuel de ma fresque, mais qu’ils en percevront aussi le message que j’essaie de véhiculer. J’espère que chaque fois qu’ils passeront devant ces œuvres, les jeunes de ce pays se souviendront qu’ils sont notre futur. Si nous leur apprenons les bons comportements, ils le transmettront à la génération suivante », a déclaré Taniela.

LA LIBERTÉ EST UN CHOIX - fresque réalisée par les jeunes des Tonga
0
Le cœur - fresque réalisée par les jeunes des Tonga
0
center

Vanuatu

Au Vanuatu, quatre jeunes du centre pour la jeunesse Wan Smol Bag à Port-Vila ont candidaté pour prendre part au projet Wake Up. C’est donc Robea qui a supervisé trois membres de l’association : Robsen, Ben et Ronaldo. Dès qu'ils ont entendu parler du projet, ils ont immédiatement voulu apprendre les techniques pour réaliser du street art avec des artistes professionnels, et apprendre comment communiquer à travers cet art pour promouvoir la santé.

Il y a quelques mois, l’équipe a été aidée par Raphaël Sela, un artiste professionnel de street art de Nouvelle-Calédonie pour réaliser leurs fresques. Ils ont fait le choix de les peindre sur l’ancien bâtiment de l’hôpital Pompidou, situé dans la rue principale de la capitale.

Le projet Wake Up est une formidable initiative de la CPS et elle nous a aidé nous, les jeunes des îles du Pacifique, à montrer ce que nous savons faire pour combattre les MNT. Pour moi, c’était une expérience géniale. Je ne connaissais pas grand-chose aux MNT et ses causes mais j’ai beaucoup appris lors de ma participation.

Nos fresques ont été réalisées pour cibler la jeunesse à travers les dessins et les couleurs choisies. Elles sont composées de deux parties. D’un côté, on voit un emoji triste et malade entouré des facteurs de risques des MNT. Notre deuxième fresque représente une île où poussent des fruits et des légumes et une famille qui vit heureuse sous le soleil.

 « Nous espérons que notre peinture parle d’elle-même. Nous avons déjà reçu de nombreux compliments, sur le message véhiculé et notre réalisation artistique », commente Robea.

Emoji - fresque réalisée par les jeunes du Vanuatu
0
L'île santé - fresque réalisée par les jeunes du Vanuatu
0
center

 

Les équipes

Les équipes de l'atelier Wake Up!, août 2018 - Nouméa, Nouvelle-Calédonie
Les équipes de l'atelier Wake Up! - août 2018, siège de la CPS à Nouméa (Nouvelle-Calédonie)

Actuellement les jeunes ont peu d’occasions pour s’exprimer sur la thématique des MNT. C’est pourquoi donner le pouvoir aux jeunes de communiquer leurs propres messages est le meilleur moyen de contribuer à réduire les maladies non transmissibles au sein de ce public.

Restez connectés, l'édition 2019 du projet commencera le 27 août prochain

Cette année, les jeunes seront invités à diffuser des messages de prévention auprès de leur communauté en créant des bandes-dessinées.

0
Division
Santé Publique

Auteur