COVID-19 : Point d'info CPS

Cette page sera régulièrement mise à jour à mesure que de nouvelles informations sont reçues 


Le 11 mars 2020, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a requalifié en pandémie l’épidémie de COVID-19 qui s’était déclarée au début du mois de décembre 2019. Cela signifie que le nombre de pays touchés, y compris les États et Territoires insulaires océaniens, a augmenté. En revanche, cela ne signifie pas que le virus est devenu plus contagieux ou plus mortel. 

Les rapports de situation mondiale sur le COVID-19 sont publiés en anglais sur le site de l’OMS.

Situation actuelle dans le Pacifique

20 Etats et Territoires insulaires océaniens (Îles Mariannes du Nord, Etats Fédérés de Micronésie, Fidji, Polynésie française, Guam, Kiribati, Nauru, Nouvelle-Calédonie, Niue, Palau, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Îles Cook, Îles Marshall, Samoa, Samoa Américaines, Îles Salomon, Tonga, Tuvalu, Vanuatu et Wallis et Futuna) ont signalé des cas et des décès.

Pour plus de détails chiffrés, consulter la carte et les graphiques disponibles ci-dessous.

Pour de plus amples informations au sujet de l'épidémie de COVID-19 dans les États et Territoires insulaires du Pacifique, consulter leurs sites d'informations gouvernementales respectifs.

Covid Recent cases Map

 
 
 

(*) Tous les cas recensés sont inclus (c'est-à-dire les cas importés/détectés aux frontières et les cas autochtones)

Vous pouvez imprimer ou télécharger la carte au format PNG, JPEG et PDF en cliquant sur le menu hamburger ☰ qui se trouve en haut à droite.

Pacific Island Countries and territories2021-122022-012022-022022-032022-042022-052022-062022-072022-082022-092022-102022-112022-12
ASAmerican Samoa1122854474586961926555795281688247826082658302
CKCook Islandsn/cn/c421986499056755774604262656389640564756533
FJFiji53871628556393064409646436503165713676176817168242682646837568750
FMMicronesia (Federated States of)n/cn/cn/cn/c530355258747513953222032203522247
GUGuam19607323314434447265481324907551898552085794758577588355937960053
KIKiribatin/c46029273066308231143236343034303430486648664887
MHMarshall Islands4444141415641504215305153821554115554
MPNorthern Mariana Islands32554908955011065112631136611759125731312013171132121322713358
NCNew Caledonia12928206225431360413606536232964337697967393474288744067618779577
NRNaurun/cn/cn/cn/c333394440746104610461046254625
NUNiuen/cn/cn/c7891549718085147439
PFFrench Polynesia46967489796789972566729877319473601757017674576846769117728478104
PGPapua New Guinea36190372704130243374438174455144725447934488745010454654618246663
PNPitcairnn/cn/cn/cn/cn/cn/cn/c444444
PWPalau12163337814024461050655199523253485460551357855971
SBSolomon Islands241486704911470156772123721544215442154421544215442457525684
TKTokelaun/cn/cn/cn/cn/cn/cn/cn/cn/cn/cn/cn/c5
TOTonga123556546103201176912346125971618216182161821622216487
TVTuvalun/cn/cn/cn/cn/c33820202027792779
VUVanuatu771837177514923011273117301182511928119641196812011
WFWallis and Futuna45445445445445545545582532183411341534163431
WSSamoa23233188395921364714964154051583915941159461594615975
Total173333211065296086336723363634381989396841420235453845462638473492483283491439
center

Remarque : afin de faciliter la comparaison entre les pays, les estimations de population vaccinable établies par la CPS ont été utilisées. Les chiffres de la couverture vaccinale peuvent différer des éléments fournis par les pays si la base démographique utilisée n’est pas la même.
Avertissement : Toutes les données sont susceptibles d'être modifiées à mesure que d’autres informations deviennent disponibles.

Informations complémentaires sur l'épidémie de COVID-19 :

Ressources disponibles pour les professionnels de la santé

Plus de documentation sur la veille sanitaire, de prévention et de contrôle de la COVID-19 sont disponibles sur le site web de la santé publique de la CPS.


Difficultés pour la région

Le COVID-19 constitue une difficulté majeure pour la région. La Communauté du Pacifique (CPS), en qualité de chef de file du Conseil des organisations régionales du Pacifique (CORP) dans le domaine de la santé publique, a pris toutes les mesures nécessaires pour lutter contre sa propagation. Elle a ainsi adopté un cadre de réponse visant à préserver le bien-être de ses agents et la continuité de son activité, tout en soutenant une réponse régionale efficace à la pandémie.

Quels sont les principaux risques pour les pays océaniens ?

  • Dans la plupart des pays océaniens, l’accès à des services sanitaires de qualité est limité du fait du manque d’infrastructures, de matériel et de personnel qualifié. Dans la situation actuelle, cela peut poser un problème d’accès aux soins, si le nombre de personnes touchées augmente.
  • La plupart des pays de la région ne possèdent pas le matériel de laboratoire nécessaire à l’analyse des tests sur site, ce qui complique l’identification des cas. Les échantillons de tests doivent être envoyés dans d’autres pays pour être analysés.
  • Les États et Territoires insulaires océaniens sont des endroits touristiques. Cela représente un risque lié aux mouvements des personnes en provenance et à destination de ces pays (même si des restrictions ont été mises en place), et constitue une menace pour les économies locales : le tourisme représente par exemple près de 40 % du PIB de Palau, de Vanuatu et des Fidji.
  • Des informations sur les mesures prises par les pays membres de la CPS peuvent être téléchargées en cliquant sur ce lien (disponible en anglais uniquement).

Réponse de la Communauté du Pacifique

 

Voir la transription française de l'interview de Dr Paula, Directeur de la Divison Santé Publique de la CPS.

Que fait la CPS pour aider ses États et Territoires membres à affronter la pandémie de COVID-19 qui sévit actuellement ?

La CPS soutient la préparation et la réponse des pays océaniens à le COVID-19 par des mesures de veille sanitaire, de prévention et de contrôle de l’infection, de communication sur les risques, de gestion des catastrophes, de réponse humanitaire, de statistique, d’évaluation pédagogique, de conservation de données ou encore de cartographie SIG.

  • La CPS fait partie du Pacific Humanitarian Pathway sur le COVID-19 (PHP-C), apportant leadership régional, gestion et coordination pour garantir l'assistance médicale et humanitaire d'organisations internationales de façon opportune, sûre et équitable. 
  • L’Organisation travaille activement au sein de l’équipe interinstitutionnelle de gestion des incidents* chapeautée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS)
  • Avec ses partenaires, la CPS met en œuvre toutes les mesures de préparation pertinentes afin d’aider ses membres à gérer les risques liés au virus, et notamment :
    • L’affectation d’agents à des formations dans les pays sur l’identification des cas de COVID-19, la recherche des contacts, l’analyse des cas et la gestion des flambées virales ;
    • L’affectation d’agents à des évaluations et des formations nationales sur la maîtrise de l’infection ;
    • L'approvisionnement d'un fonds de financement pour l’expédition et l’analyse d’échantillons de laboratoire, afin d’aider ses membres à identifier les cas potentiels et à réagir en conséquence ; 
    • La coordination du processus d’achat de tests destinés aux centres de soins (système BD Veritor) et permettant de confirmer les cas de grippe à l’échelle nationale, ce qui facilite la gestion des cas.
  • La CPS est la référente du Réseau océanien de surveillance de la santé publique (ROSSP), groupement de pays et d’organisations qui se consacre à la promotion de la veille sanitaire et s’efforce de répondre efficacement aux problèmes de santé qui se posent dans les 22 États et Territoires insulaires océaniens. Le ROSSP regroupe six services axés sur la prévention et la réponse aux épidémies : coordination des services de laboratoire, systèmes de surveillance, lutte contre les infections, alerte et communication, échange de connaissances et renforcement des capacités.
  • À plus long terme, la CPS continue à coordonner la mise en œuvre du programme SHIP (Strengthening Health Interventions in the Pacific) de renforcement des interventions en santé publique dans le Pacifique, programme de renforcement des capacités visant à établir et à consolider les compétences en matière d’épidémiologie, de surveillance, d’analyse et de gestion des flambées épidémiques, de communication sur les risques et de présentation de rapports. 

Que fait la CPS pour protéger ses agents ?

  • La CPS a constitué un groupe de gestion de la sécurité chargé d’évaluer les effets et conséquences que le COVID-19 pourrait avoir dans les locaux de l’Organisation, d’organiser une préparation et une réponse appropriées afin de limiter les risques, et de transmettre des informations utiles et pertinentes à l’ensemble du personnel de la CPS et de ses membres.
  • La CPS a pris une vaste gamme de mesures afin de limiter la propagation du virus, par exemple limiter les déplacements non essentiels, reporter les réunions et événements qui devaient avoir lieu dans ses locaux ou encore proposer à son personnel des solutions de télétravail.
  • Deux fois par semaine, une note d’information comprenant des conseils sur la santé et les voyages est envoyée directement aux agents (en anglais et en français), et publiée sur Internet.

 

Questions & réponses, documentation et conseils

0
Division
Corporate
Santé Publique

Auteur(s)