Offrir des perspectives aux Océaniennes dans le secteur de la santé et participer au renforcement de leurs capacités

Nouméa

 

En Océanie, la situation des Océaniennes change-t-elle dans le domaine de la santé ? Nous savons que les systèmes et les infrastructures de santé océaniens sont fragiles, mais il est toujours possible d’améliorer la situation et de militer en faveur de changements, en veillant à ce que nos plans nationaux offrent des chances égales aux femmes.

Je travaille dans le secteur de la santé depuis 25 ans, et je suis actuellement le Directeur de la Division santé publique de la Communauté du Pacifique (CPS). Un de nos axes prioritaires est de contribuer davantage au renforcement des capacités des femmes dans le secteur de la santé.

En Océanie, les effectifs infirmiers sont composés à 75 % de femmes alors que 48 % d’entre elles occupent des postes de médecin (2020). Davantage de femmes sont présentes dans le secteur de la santé où elles saisissent les occasions pour poursuivre leurs études et se spécialiser. Un total de 64 % de femmes ont participé aux formations offertes par la CPS au cours de ces 5 dernières années. La CPS a eu la chance de pouvoir proposer ces cours aux femmes dans le secteur de la santé grâce au soutien financier des partenaires de développement comme l’Agence française de développement (AFD), les ministères australien et néo-zélandais des Affaires étrangères et du Commerce et l’Union européenne.

Lorsque nous pensons aux femmes dans le secteur de la santé, les premières qui nous viennent à l’esprit sont, en général, les infirmières. Cependant, je peux dire que toutes ces dernières années, les femmes se sont hissées à des postes de responsabilité. Les réunions des Directeurs de la santé et des Directeurs des soins infirmiers et obstétricaux du Pacifique qui se sont tenues l’année dernière ont mis les femmes à l’honneur. Elles ont saisi cette occasion pour partager leurs exposés, et formuler des recommandations qui profiteront à la région.

Notre division est composée à 62 % de femmes ; parmi elles, 3 postes de chef·fe d’équipe sur 5 sont occupés par des femmes. Briser les préjugés pour créer une égalité de chances commence de l’intérieur, c’est pourquoi nous nous félicitons de pouvoir travailler en étroite collaboration avec le Programme pour le leadership des femmes du Pacifique (« Pacific Women Lead »).

Je continuerai à soutenir les femmes dans le secteur de la santé en Océanie, et je mettrai l’accent sur les possibilités de renforcement de la formation professionnelle continue et les postes à responsabilité.

Blog Category
Directeurs
0
Division
Santé Publique

Auteur(s)

Berlin Kafoa

Directeur de la division santé publique (Nouméa)

M. Berlin Kafoa a plus de vingt ans d'expérience dans le secteur de la santé, que ce soit à l'échelon national, régional ou international. Il est titulaire d'un diplôme de deuxième cycle en médecine et en chirurgie de l'Université du Pacifique Sud ainsi que d'une maîtrise en santé publique de l'Université de Nouvelle-Galles du Sud. Il fait partie des rares médecins océaniens de santé publique à être chercheur associé dans ce domaine au « Royal College of Physicians » du Royaume-Uni. Ses recherches et ses publications sont axées sur la prévention des traumatismes, les effectifs médicaux et la formation médicale.