Coup de projecteur sur le développement du Pacifique alors que la Communauté du Pacifique se réunit à Niue

Alofi

L’adoption de la feuille de route quinquennale de la plus grande organisation régionale d’aide au développement du Pacifique figure à l’ordre du jour de la réunion des hauts représentants des 26 États et Territoires membres de la Communauté du Pacifique (CPS), qui démarre aujourd’hui à Alofi, capitale de Niue.

Du 30 octobre au 2 novembre 2015, plus de cinquante représentants des pays membres de la CPS et de ses partenaires de développement, dont l’Agence allemande de coopération technique (GIZ) et l’Union européenne, assisteront en effet à la quarante-cinquième session du Comité des représentants des gouvernements et administrations (CRGA), l’organe directeur de la CPS.

Du 4 au 5 novembre, ce sont les représentants ministériels des pays membres qui prendront le relais pour assister à la neuvième Conférence de la Communauté du Pacifique, rendez-vous bisannuel de la CPS.

Le Directeur général de la Communauté du Pacifique, M. Colin Tukuitonga, a précisé que ces six prochains jours, tous les regards seraient tournés vers la coopération en tant qu’outil au service du développement durable de la région Pacifique.

« La Communauté du Pacifique est l’un des principaux acteurs régionaux du développement et les réunions de notre organe directeur revêtent une importance cruciale, en ce sens qu’elles donnent à nos pays membres et à nos partenaires l’occasion de fixer le cap de l’Organisation et de la rendre plus performante », a précisé M. Tukuitonga.

« Si nous voulons rester efficaces, il est impératif que notre Organisation soit à l’écoute des populations pour lesquelles nous travaillons, que ce soit dans les grands pays insulaires océaniens ou les plus petits d’entre eux. Nous sommes très heureux que le Gouvernement de Niue se soit proposé d’accueillir pour la première fois ce grand rendez-vous », a ajouté M. Tukuitonga.

Le président de cette quarante-cinquième session du CRGA, le Secrétaire aux affaires étrangères et au commerce de Nauru, M. Michael Aroi, a déclaré que c’était un grand honneur pour Nauru, petit État insulaire en développement, que de diriger les débats.

« Parmi les points à l’ordre du jour de cette session, l’un des plus gros morceaux sera l’adoption du nouveau Plan stratégique de la Communauté du Pacifique, document-cadre qui doit orienter les travaux de la principale organisation scientifique et technique du Pacifique et l’aide au développement qu’elle mobilisera au profit de la région ces cinq prochaines années », a déclaré M. Aroi.

« Les États et Territoires insulaires sont sans nul doute unis dans l’adversité, puisqu’ils affrontent des défis très similaires. Il me semble très important que nous continuions de travailler main dans la main sous la bannière de la Communauté du Pacifique afin de relever ces nombreux défis dans un esprit d’entraide », a-t-il poursuivi.

 

La vice-présidence de la quarante-cinquième session du CRGA sera assurée par la Nouvelle-Calédonie, représentée par Mme Anne-Claire Goarant, Chargée de mission coopération multilatérale et organisations régionales, au Service de la coopération régionale et des relations extérieures du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie.

 

En prélude de la Conférence, dont le thème sera « Bâtir la résilience des peuples du Pacifique – Inversons la tendance », le CRGA s’attardera également sur le Cadre pour le régionalisme dans le Pacifique et sur les moyens d’exploiter les forces et le potentiel que présente notre région pour offrir au Pacifique un avenir dont le mot d’ordre sera la résilience.

En 2001, Nauru avait accueilli la deuxième Conférence de la Communauté du Pacifique, au siège de la CPS, à Nouméa.

À PROPOS DE LA CPS : La Communauté du Pacifique est la principale organisation scientifique et technique du Pacifique, soutenant fièrement le développement de la région depuis 1947. Organisation internationale d’aide au développement, la CPS fait figure de maison commune pour ses 26 États et Territoires membres, qui en assurent la gouvernance. Voir www.spc.int.

Images et prises de vue : La CPS préparera des reportages pour la télévision, des interviews et des prises de vue, que les médias sont libres de réutiliser. Pour tout complément d’information et pour toute demande particulière, veuillez vous mettre en contact avec Joji Nabalaua: [email protected].

Contacts médias : Julie Marks, Communauté du Pacifique (CPS), [email protected] ou  +683 6806
Lauren Robinson, Communauté du Pacifique (CPS), [email protected] ou +683 6800

Liens utiles : Niue : CRGA 2015 – www.spc.int/crga
Gouvernement de Niue – www.niuegov-premiersoffice.com/
Pour ne rien rater, suivez le hashtag #Niue2015.

Fuseaux horaires
Heure locale à Niue : UTC/GMT – 11 heures.
Nouvelle-Zélande : même heure qu’à Niue, mais un jour plus tard.
Sydney, Australie = heure de Niue – 22 heures

Division
0

Categories

Countries

Auteur