La Communauté du Pacifique présente à Océania 22 à Bourail

Nouméa

La Communauté du Pacifique (CPS) s’est associée à l’événement Océania 22, 4e sommet Océanien sur le développement durable qui rassemblait les délégations de 15 nations du Pacifique, du Royaume du Maroc, les représentants d’organisations régionales et internationales, ainsi que les délègues coutumiers et partenaires de la société civile à Bourail du 11 au 13 avril, pour débattre et échanger sur les modalités et enjeux d’un développement durable face aux changements climatiques.

Par la voix de son Directeur-Général adjoint, Monsieur Cameron Diver, la CPS a rappelé l’engagement de la CPS de longue date sur les problématiques de changement climatique et de développement durable, souligné le nécessaire changement de paradigme de développement appelé par les objectifs de développement durable et l’accord de Paris,  et invite à travailler ensemble par le biais de partenariats forts  pour apporter aux pays et territoires du Pacifique des solutions durables aux problématiques de développement. Il a rappelé que la CPS s’est résolument engagée à apporter son soutien aux États et Territoires Insulaires Océaniens par le biais de projets concrets d’atténuation, d’adaptation et de résilience face aux changements climatiques.

Madame Sylvie Goyet, directrice changement climatique et durabilité environnementale, a modérée la session sur les financements climat, avec les interventions des experts du Programme Régional Océanien de l’Environnement (PROE), du Forum des Îles du Pacifique (FIP), du Forum pour le développement des Îles du Pacifique (PIDF), de la Commission Economique et Social des Nations Unies pour l’Asie et le Pacifique (UNESCAP), de la Banque européenne d’investissement (BEI), de l’Agence allemande de coopération internationale (GIZ) et de R20

Monsieur Moses Amos, directeur de la division pêche, aquaculture et écosystèmes marins, a fait une présentation sur la vulnérabilité des pêcheries face au changement climatique, mettant en lumière l’importance de la pêche pour les Océaniens, les dangers de l’acidification des océans et son impact sur l’économie de la pêche et sur les communautés dans la région.

Oceania 22 a conclu ses travaux par la signature de la Déclaration de Bourail qui souligne l’importance d’une ratification rapide de l’accord de Paris, pour une mise en action de mesure de mitigation et d’adaptation aux conséquences du changement climatique.

Contact médias : Jean-Noël Royer, Chargé de communication, [email protected]

0

Auteur