Les Îles Marshall officialisent leurs limites maritimes auprès des Nations Unies

New York

mashall islands declares maritime boundaries to unLe 22 avril 2016, la République des Îles Marshall a franchi un cap important dans la gestion de ses ressources océaniques et ses relations internationales en déposant auprès des Nations Unies le texte de loi officialisant ses limites maritimes.

La loi comprend plus de 450 pages regroupant des coordonnées géographiques, les dispositions des traités applicables et un total de 25 cartes maritimes délimitant officiellement les lignes de base et les limites extérieures de l’ensemble des zones maritimes relevant de la juridiction nationale des Îles Marshall.

« C’est une réalisation majeure pour le Gouvernement des Îles Marshall et la Communauté du Pacifique (CPS), a affirmé le professeur Michael Petterson, Directeur de la Division géosciences de la CPS. Cette loi est l’aboutissement de trois années d’efforts intenses de la part des équipes techniques et juridiques marshallaises, qui ont travaillé en étroite collaboration avec la Section frontières maritimes de la CPS et le Gouvernement australien. »

Ce nouveau texte de loi permet d’officialiser les lignes de base archipélagiques entourant les archipels des Ralik et Ratak, levant ainsi les incertitudes qui pesaient jusqu’alors sur la délimitation de l’espace océanique relevant de la juridiction des Îles Marshall. La délimitation officielle de ces frontières est un prérequis si l’on veut améliorer la gouvernance, la conservation et la gestion des ressources de l’océan, notamment des pêcheries.

Une grande partie du travail de fond avait été réalisée l’an dernier, à l’occasion de l’atelier coordonné dans le Pacifique Nord par la CPS et le Gouvernement australien afin de développer les compétences des experts spécialisés dans les données géospatiales et des équipes de juristes de Palau, des Îles Marshall et des États fédérés de Micronésie.

Au cours de l’atelier, l’équipe marshallaise avait tracé les lignes de base de l’archipel et rédigé le nouveau projet de loi délimitant les zones maritimes du pays. Ce projet a été entériné par le Parlement marshallais (le Nitijela) en mars dernier.

Benedict Yamamura, de l’Office des ressources marines des Îles Marshall, faisait partie de l’équipe qui a planché sur le texte de loi et qui s’est récemment rendue au siège des Nations Unies à New York pour présenter le fruit de ce travail.

Tout en remerciant la CPS et l’Australie pour le soutien et l’assistance qui leur ont été fournis, M. Yamamura a déclaré : « On peut dire ici que nous avons vraiment été cœur du projet. »

La Section frontières maritimes de la CPS prête assistance au Gouvernement des Îles Marshall, en partenariat avec le Gouvernement australien, l’Agence des pêches du Forum des Îles du Pacifique, GRID-Arendal, l’Université de Sydney, le Secrétariat du Commonwealth et Independent Diplomat, organisation sans but lucratif dont le siège se trouve à New York.

Contact média :
Molly Powers-Tora, coordonnatrice de la plateforme de connaissances sur l’océan et les marées, [email protected] ou +679 3249250

0

Categories

Auteur