La culture s’affirme comme l’une des ressources les plus précieuses de la région Pacifique

Adelup

opening_masako watanabe_rsLes ministres de la Culture du Pacifique appellent à la poursuite du soutien en faveur du secteur de la culture et au renforcement de la collaboration, du partage d’expériences et du recours aux approches novatrices du financement des activités culturelles telles que la mise en place de taxes pour le développement et d’avantages fiscaux.
Réunis en marge de la douxième édition du Festival des arts du Pacifique à Guam, les participants ont souligné avec force la valeur de la culture dans le Pacifique et rappelé que la culture constitue l’une des ressources les plus précieuses de la région, au même titre que son capital humain ou ses atouts environnementaux.

La troisième Conférence des ministres de la Culture du Pacifique a été officiellement ouverte par le Gouverneur de Guam, M. Eddie Baza Calvo, qui a mentionné la nécessité de perpétuer et de préserver les cultures océaniennes.

« Nous nous intéressons de nouveau à ces compétences [culturelles] car nous sommes conscients que les pratiques traditionnelles peuvent contribuer à promouvoir la création d’entreprises, le développement durable et la croissance économique », a déclaré M. Calvo.

Lors de cette conférence ministérielle organisée par la Communauté du Pacifique (CPS), les participants ont évoqué le soutien précieux qu’apportent la CPS, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), le Secrétariat général du Forum des Îles du Pacifique (FIP), l’Université du Pacifique Sud (USP) et d’autres partenaires pour favoriser le développement du secteur culturel dans la région.

Ils ont salué en particulier la création d’un certificat professionnel en gestion du patrimoine et d’une licence en études, patrimoine et arts océaniens, deux nouveaux diplômes proposés par l’USP, et sont convenus d’approfondir la question des bourses d’études dans le domaine des arts et de la culture.

Suite aux échanges relatifs à l’évaluation à mi-parcours de la Stratégie culturelle régionale : « Investir dans les cultures océaniennes 2010-2020 », les participants ont décidé d’accélérer la mise en œuvre de celle-ci par le biais de groupes de travail sous-régionaux et de mettre la culture sur le devant de la scène dans le cadre du Sommet des dirigeants micronésiens et du Groupe des dirigeants polynésiens.

Les participants se sont également penchés sur la nécessité d’accroître les moyens humains dans le secteur de la culture. Par ailleurs, il est à noter que la Conférence des ministres de la Culture du Pacifique se tiendra dorénavant tous les deux ans et non tous les quatre ans à l’occasion du Festival des arts du Pacifique, comme c’était le cas jusqu’à présent. La prochaine conférence se déroulera donc en 2018.

À l’issue de la Conférence, les participants ont affirmé leur détermination à œuvrer ensemble au développement du secteur culturel et à la hiérarchisation des priorités y afférentes.

Ils sont convenus de multiplier les possibilités de collaboration, d’échange de savoirs et de coopération avec la CPS – qui est l’organisme de tutelle du Festival – et d’autres partenaires.

Contacts médias :
Jessie McComb, Chargée de la culture, [email protected], +671 487-7015
Luisa Mavoa, Administratrice à la CPS, [email protected], +671 487-9068

Liens utiles :
Regional Cultural Strategy: Investing in Pacific Cultures 2010-2020
12th Festival of Pacific Arts Guam

Photo:
Image Masako Watanabe, @Masako2W

0

Categories

Auteur