Appui à la gouvernance maritime et à la gestion de la sécurité aux Îles Salomon

Honiara

shipDiverses activités organisées avec le concours de la Communauté du Pacifique (CPS) se dérouleront à Honiara (Îles Salomon) du 22 août au 3 septembre, dans le cadre du Programme océanien de sécurité des transports maritimes intérieurs (PIDSS), qui vise à améliorer et à actualiser les procédures de gestion de la sécurité à bord des bateaux assurant des dessertes maritimes intérieures.

Le transport maritime intérieur est un outil incontournable du rapprochement inter-îles dans les nations insulaires, et constitue le principal moyen de se rendre dans les îles périphériques et d’en repartir. La desserte maritime intérieure est donc un service clé d’appui au développement socioéconomique des communautés océaniennes.

Aux Îles Salomon, des services de transport maritime intérieur fiables permettent actuellement à plus de 600 000 personnes réparties sur un territoire maritime d’1,5 million de km2 de se déplacer dans tout le pays dans de bonnes conditions d’hygiène et de sécurité.

La CPS, en collaboration avec l’Administration de la sécurité maritime des Îles Salomon (SIMSA), coordonne, au titre du PIDSS, un atelier national sur la gouvernance maritime.

Cette réunion de haut niveau, qui se tient aujourd’hui même, rassemble les représentants des ministères compétents, des exploitants de navires privés de transport maritime intérieur et d’autres parties prenantes qui vont débattre d’un certain nombre de questions prioritaires, parmi lesquelles les enjeux et perspectives propres au secteur du transport maritime intérieur et les moyens de promouvoir l’émergence d’une vraie culture de la sécurité du transport maritime aux Îles Salomon. Il sera également question du PIDSS, du rôle de la SIMSA, des activités entreprises par l’Association du transport maritime des Îles Salomon (SIMTA) et de l'Association des femmes du secteur maritime des Îles Salomon.

« La tenue de cet atelier, coordonné par la CPS, offre à la SIMSA une occasion unique de mettre en avant ses réalisations et ses activités les plus récentes, mais aussi de mieux faire connaître le mandat et les fonctions qu’elle exerce, en sa qualité d’administration nationale chargée de la sécurité maritime. Le rôle de la SIMSA est à la fois de veiller au respect des obligations nationales, régionales et internationales qui incombent aux Îles Salomon en vertu de leur statut d’État membre de l’Organisation maritime internationale, et de garantir la sûreté, la sécurité et la fiabilité des services de transport maritime intérieur », précise Tim Harris, Directeur de la SIMSA.

Le PIDSS a été mis en œuvre à titre pilote à Kiribati et aux Tonga en 2010, avant d’être étendu à six autres pays.

Il a pour objet de promouvoir la mise en œuvre de systèmes nationaux de gestion de la sécurité des navires garants de la sécurité en mer et de la protection de l’environnement.

On compte actuellement plus de 200 bateaux assurant des liaisons maritimes inter-îles aux Salomon. Le succès du PIDSS exigera la participation et le soutien de toutes les principales parties prenantes, parmi lesquelles la SIMSA, les marins, les établissements de formation et le secteur du transport maritime intérieur dans son ensemble.

Les progrès sensibles accomplis par certaines compagnies de transport maritime dans la mise en œuvre des plans de sécurité d’exploitation institués aux Îles Salomon en 2014 ouvrent des perspectives encourageantes. Comme le souligne Patteson Arish Mane, le Président de la SIMTA, dans le numéro de décembre du bulletin d’information Pacific Maritime Watch, « On peut espérer qu’un jour tous les bateaux assurant des dessertes intérieures aux Îles Salomon seront exploités conformément à des plans de ce type ».

« L’intérêt qu’il y a à mettre en place des systèmes efficaces de gestion de la sécurité des navires et des plans de sécurité d’exploitation ne tient pas seulement à la sécurité en mer : ces dispositifs couvrent aussi d’autres aspects du transport intérieur, comme la protection de l’environnement, la régularité des dessertes, l’accessibilité économique des services et la garantie d’un niveau de rentabilité suffisant pour les armateurs », explique Thierry Nervale, Directeur adjoint du Département transports à la CPS.

« La CPS appuie avec vigueur la démarche engagée par la SIMSA et les armateurs de navires de transport maritime intérieur pour pérenniser ces services aux Îles Salomon », ajoute-t-il.

Après l’atelier, la CPS poursuivra jusqu’au 3 septembre la mise en œuvre des activités prévues au titre du PIDSS, et procédera notamment à un audit du système de gestion de la sécurité des navires.

Contact medias :
Omirete Tabureka, Conseiller en inspection de la sécurité des navires à la CPS, courriel : [email protected], tél. : (+679) 337 9341
Samantha Naidu, Adjointe chargée de l'information et de la recherche à la CPS, courriel : [email protected], tél. : (+679) 337 9258

Lien utile :
Bulletin d’information Pacific Maritime Watch – no 66

0
Countries

Auteur(s)

Solomon Islands
Solomon Islands