Le rôle vital du transport maritime dans le Pacifique central à l’honneur

Suva

central-Pacific-shippingL’importance de pouvoir disposer de services de transport maritime fiables et abordables vers Kiribati, les Îles Marshall, Nauru et Tuvalu sera au cœur des discussions menées dans le cadre du forum qui s’ouvre aujourd’hui à Suva (Fidji), sous l’égide de la Communauté du Pacifique (CPS).

Parmi les sujets inscrits à l’ordre du jour de ce forum, lequel réunira les ministres des Transports et les représentants des États et Territoires concernés, ainsi que plusieurs compagnies maritimes et des spécialistes du transport maritime de la CPS, on citera notamment l’amélioration de la coordination et des partenariats public-privé à l’échelon national afin de favoriser les échanges commerciaux et la conduite d’audits énergétiques destinés à accroître l’efficacité des ports.

L’Assemblée générale annuelle de la Commission des transports maritimes du Pacifique central (CPSC), qui dure trois jours, traitera également du renforcement de la collaboration avec le secteur privé dans l’optique d’une connectivité accrue dans la sous-région du Pacifique central.

Établie en janvier 2014, la CPSC est le fruit de l’appel lancé par les dirigeants des petits États insulaires océaniens en faveur de services de transport maritime fiables, abordables et durables.

La CPS propose des services de secrétariat au profit de la CPSC et offre des conseils techniques à ses quatre pays membres dans un éventail de thématiques maritimes en rapport avec le développement durable.

La réunion braquera les projecteurs sur certaines questions chères à la CPSC, telles que l’étude des possibilités qui s’offrent à la sous-région du Pacifique central pour surmonter les difficultés liées à la réduction des coûts et à l’amélioration de la fiabilité et de la durabilité des services internationaux de transport maritime.

Les études préliminaires réalisées par la CPS indiquent que la CPSC a contribué à augmenter la fréquence des rotations maritimes (deux dessertes par mois pour chaque pays membre de la CPSC au cours des 18 derniers mois), à améliorer l’accessibilité économique des services de transport maritime du fait de la stabilisation des tarifs de fret, et à pérenniser les services de transport maritime en garantissant aux pays une offre de services à court et moyen termes.

« L’Assemblée générale annuelle sera l’occasion de rencontrer les partenaires, à savoir les transporteurs titulaires d'une licence d'exploitation valable dans la zone relevant de la compétence de la CPSC, d’étudier leurs performances, mais aussi d’échanger sur les moyens de remédier aux problèmes persistants et d’assurer des services de transport durables », a déclaré le Secrétaire permanent auprès du ministre des Transports et des Télécommunications des Îles Marshall, M. Phil Philippo.

La CPS a apporté son assistance technique in situ en vue de la constitution de conseils nationaux des transports maritimes visant à favoriser une meilleure coordination à l’échelon national et de l’adoption d’un système de collecte de données propre à améliorer l’efficacité de la chaîne d’approvisionnement, ce qui a permis d’obtenir des taux de fret compétitifs et alignés sur les autres sous-régions du Pacifique.

La réunion prendra fin le 1er septembre.

Contacts médias :
Patricia Ho, Chargée des opérations de transport maritime à la CPS, [email protected] ou +679 337 0733
Samantha Naidu, Adjointe chargée de l'information et de la recherche à la CPS, [email protected] ou +679 337 9258

Lien utile :
Economic Analysis of the Central Pacific Shipping Commission

0

Auteur