Un partenariat stratégique au service du renforcement de la résilience et d’une meilleure gestion des situations d’urgence

Port-Vila

Le Gouvernement de Vanuatu et l’Agence de secours du Territoire de la capitale australienne (ACTESA) ont signé aujourd’hui un protocole d’accord visant, d’une part, à appuyer l’échange de prestations d’assistance technique dans le domaine de la gestion des situations d’urgence et, d’autre part, à renforcer la résilience de Vanuatu à long terme.

Cette collaboration stratégique est le fruit d’un partenariat avec l’Alliance océanienne pour la gestion des situations d’urgence (PIEMA), dont les activités sont mises en œuvre par la Communauté du Pacifique (CPS) et financées à hauteur de 19,37 millions d’euros par le Projet ACP-UE de renforcement de la sécurité et de la résilience du Pacifique.

La PIEMA a pour vocation d’accroître la sécurité des communautés océaniennes et d’établir des passerelles entre les professionnels des situations d’urgence qui respectent les normes les plus strictes et les services de secours océaniens, dans l’optique de promouvoir le transfert de connaissances et la coopération à long terme.

« Bien que nos caractéristiques géographiques et le type d’aléas auxquels nous sommes confrontés varient, notre taille et nos problématiques en termes de stratégie de gestion des situations d’urgence sont très similaires. L’ACTESA engage actuellement des réformes destinées à améliorer la coordination et l’interopérabilité entre les services de secours. Conjuguer nos efforts est le seul moyen d’assurer le niveau de sécurité et de résilience attendus par nos communautés », a déclaré Mark Brown, Responsable des services d’incendie et de secours du Territoire de la capitale australienne, à l’occasion de la signature officielle du protocole d’accord.

Outre la cérémonie de signature, qui s’est déroulée au quartier général de la Force mobile de Vanuatu à Port-Vila, il est à noter que l’ACTESA a fait don de deux véhicules de lutte contre les incendies aux autorités de Vanuatu afin d’aider ces dernières à renforcer leurs capacités d’intervention d’urgence.

Avant que le protocole d’accord ne soit signé, l’ACTESA a animé pendant une semaine un cours d’initiation à la conduite, au maniement et à l’entretien de ces nouveaux engins à l’intention des agents des services d’incendie et de secours de Vanuatu, et leur a également dispensé une formation spécialisée sur l’utilisation de l’équipement hydraulique de désincarcération embarqué à bord.

« Le Gouvernement et la Force mobile de Vanuatu se félicitent que l’ACTESA se soit montrée si généreuse en nous faisant don de deux véhicules de lutte contre les incendies, mais aussi qu’elle soit disposée à bâtir avec nous un partenariat à long terme, qui nous permettra de partager les enseignements et les connaissances et de renforcer nos moyens et nos capacités en matière de gestion des situations d’urgence », a déclaré le lieutenant-colonel Terry Tulang, Commandant par intérim de la Force mobile de Vanuatu.

Le lieutenant-colonel Tulang a par ailleurs remercié l’Union européenne d’avoir mis à disposition les fonds nécessaires à la livraison des véhicules à Vanuatu et salué les efforts conjoints déployés en vue de l’élaboration d’une loi sur les services d’incendie et de secours qui vise à améliorer et à développer les moyens d’intervention de Vanuatu et sa capacité à assurer la sécurité des communautés.

« Les initiatives engagées au profit de Vanuatu illustrent parfaitement la manière dont la PIEMA, qui est hébergée par la CPS, appuient les pays insulaires océaniens dans leur quête d’excellence pour la gestion des situations d’urgence et dans les efforts qu’ils déploient pour renforcer la sécurité des communautés. Nous saluons également l’engagement des partenaires du développement, et notamment de l’Union européenne, qui soutiennent ces efforts importants », a souligné Mia Rimon, Directrice régionale pour la Mélanésie au sein de la CPS.

« Nous félicitons le Gouvernement et le peuple de Vanuatu d’avoir engagé ces initiatives stratégiques et nous sommes fiers de les soutenir dans leurs phases de planification, de mise en œuvre et d’exécution », a ajouté Mme Rimon.

La CPS, avec le concours de l’Union européenne, a également contribué à accompagner le gouvernement de Vanuatu dans l’élaboration d’une loi sur les services d’incendie et de secours. Une fois adoptée, cette loi permettra d’engager des réformes substantielles et de renforcer les structures de lutte contre les incendies existantes en élargissant leur mandat actuel pour y inclure des services susceptibles de bénéficier à l’ensemble du pays.


Contacts médias :
Anthony Blake, Chargé de projet pour la Communauté du Pacifique/PIEMA, [email protected] ou +679 802 5453
Mark Reid, Consultant PIEMA, [email protected] ou +678 563 5292
Lauren Robinson, Relations presse CPS, [email protected] ou +679 337 9250

À propos de la CPS :
La Communauté du Pacifique (CPS) est la principale organisation scientifique et technique du Pacifique, soutenant le développement de la région depuis 1947.

L’Alliance océanienne pour la gestion des situations d’urgence (PIEMA) est financée par le Projet ACP-UE de renforcement de la sécurité et de la résilience du Pacifique et mis en œuvre par la CPS, dont l’antenne principale est installée à Suva (Fidji).

Le Projet ACP-UE de renforcement de la sécurité et de la résilience du Pacifique est financé par l’Union européenne à hauteur de 19,37 millions d’euros et mis en œuvre par la Communauté du Pacifique (CPS). Il a pour objet de réduire la vulnérabilité ainsi que les coûts sociaux, économiques et écologiques des catastrophes dues aux aléas naturels, pour permettre la réalisation des objectifs nationaux et régionaux de développement durable et d’atténuation de la pauvreté dans les États ACP du Pacifique.

0

Categories

Auteur