Présidence fidjienne de la COP : une occasion unique de faire entendre la voix du Pacifique dans le débat sur le changement climatique

Nouméa

Les Fidji viennent d’obtenir la présidence de la COP 23, la vingt-troisième session de la Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), qui se tiendra l’année prochaine. Selon Colin Tukuitonga, Directeur général de la Communauté du Pacifique (CPS), la présidence fidjienne va donner l’impulsion nécessaire à l’intensification de la lutte contre le changement climatique dans les petits États insulaires.

« C’est un exploit fantastique que viennent de réaliser les Fidji, dont le leadership et l’engagement résolu sur la scène internationale ne se démentent pas », a déclaré M. Tukuitonga.

« La nomination des Fidji à la présidence de la COP est un événement d’importance majeure pour tout le Pacifique insulaire. La région a fait preuve d’une détermination sans faille dans sa volonté de s’exprimer d’une seule et même voix face au changement climatique, et la communauté internationale, en confiant la présidence aux Fidji, a voulu exprimer son soutien aux pays de la région.

La présidence fidjienne va également contribuer à accroître la visibilité des questions climatiques et à renforcer l’appui apporté à l’élaboration de stratégies efficaces en réponse aux enjeux climatiques. Elle va aussi permettre de mettre en lumière les impacts négatifs du changement climatique sur les petites communautés insulaires du monde entier », a ajouté le Directeur général de la CPS.

Les Fidji sont la première nation insulaire océanienne à se voir confier la présidence de la COP.

« La Communauté du Pacifique va continuer de servir et d’aider ses membres insulaires océaniens, en mettant à profit ses compétences scientifiques et techniques pour apporter des réponses et faciliter l’adaptation aux effets du changement climatique », a expliqué M. Tukuitonga.

En février, le Parlement fidjien est devenu le premier parlement du monde à approuver la ratification de l’Accord de Paris sur le climat ; Peter Thomson, des Fidji, préside actuellement l’Assemblée générale des Nations Unies, et la République des Fidji sera coorganisatrice de la Conférence sur la mise en œuvre de l’Objectif de développement durable (ODD) 14 relatif aux océans, qui aura lieu en juin 2017, au siège de Nations Unies à New York : autant d’exemples qui témoignent du rôle de premier plan des Fidji dans les efforts visant à rassembler la communauté internationale face aux enjeux liés à l’action climatique et au développement durable.

La COP 23 se tiendra en novembre 2017 à Bonn (Allemagne), où se trouve le Secrétariat de la CCNUCC.

Contact médias :
Jean-Noël Royer, Chargé de communication, [email protected]
Lauren Robinson, Coordonnatrice des relations presse (CPS), [email protected] ou +679 337 9250

0
Countries

Auteur