Les systèmes d’alerte précoce et les prévisions météorologiques au service du développement durable

Suva

La Communauté du Pacifique (CPS) a à cœur d’aider les pays insulaires océaniens à renforcer leurs systèmes d’alerte précoce et leurs mécanismes de prévisions météorologiques au service du développement durable.

À cet effet, la CPS met en place un outil de prévision des inondations côtières pour le projet de démonstration concernant la prévision des inondations côtières aux Fidji (CIFDP), administré par l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

Cet outil sera testé sur la côte de Corail avant d’être utilisé dans d’autres sites aux Fidji, notamment dans le bassin fluvial de la Nadi.

Ce projet a vu le jour à la demande du service météorologique des Fidji et a été financé par l’administration météorologique coréenne (KMA) en 2017.

M. Ravind Kumar, Directeur du service météorologique des Fidji, a dit : « Notre but ultime est de garantir la résilience et la pérennité de nos communautés côtières. Cet outil permettra de sauver des vies, renforcera l’infrastructure côtière et aidera à prendre des décisions stratégiques, en particulier pour ce qui est de l’aménagement des infrastructures en zones côtières. »

Les moyens d’existence des personnes vivant dans les zones littorales basses et les infrastructures sont menacés par la multiplication des inondations côtières, événement qui se produit lorsque les zones côtières de faible altitude, habituellement sèches, sont inondées en raison de phénomènes météorologiques critiques.

Le CIFDP a pour objet de mettre sur pied un système de prévisions météorologiques et d’alertes précoces opérationnelles applicables à des aléas multiples, en utilisant des informations océanographiques et hydrologiques, afin de fournir des prévisions sur les risques de crue et de submersion marine dans les zones inondables.

La CPS a pour rôle d’obtenir des informations relatives aux ondes de tempête, aux marées et aux anomalies de hauteur de mer et de les intégrer aux prévisions des systèmes d’alerte précoce. Ceci permettra sans aucun doute aux pays concernés de riposter durablement aux changements océaniques et climatiques et de renforcer progressivement leur croissance économique.

La CPS a déjà œuvré aux côtés de ses partenaires dans le cadre du projet Dynamique des vagues et du littoral dans le Pacifique, qui s’est appuyé sur les derniers outils de recherche pour évaluer les valeurs de référence du régime des vagues, leur variabilité ainsi que l’évolution prévue du régime des vagues dans la région.

M.Akuila Tawake, Directeur par intérim de la Division géosciences de la CPS, a précisé qu’il était important de bien comprendre le régime des vagues en Océanie pour penser les actions d’adaptation au changement climatique et de réduction des risques qui y sont associés. Le projet Dynamique des vagues et du littoral dans le Pacifique a permis à la CPS de bâtir un ensemble de données de référence, de sorte que l’Organisation peut désormais fournir des prévisions fiables sur les inondations côtières, en partenariat avec le service météorologique des Fidji.

Le projet CIFDP permettra également de proposer des formations spécialisées aux directeurs de la sécurité civile/gestion des risques et aux spécialistes des prévisions météorologiques.

Des sous-projets sont en cours d’élaboration et seront mis en œuvre au profit des services nationaux de la météorologie d’autres pays, notamment du Bangladesh, de l’Indonésie et de la République dominicaine.

Contact médias :
Evlyn Mani : Chargée du renforcement des capacités et de la communication à la CPS, [email protected] ou + 679 3249 222.

Liens utiles :
http://wacop.gsd.spc.int/
http://www.met.gov.fj/

0

Categories

Auteur