Organisation aux Tonga d’une formation à l’utilisation d’un logiciel de cartographie pour la prévision des impacts des catastrophes naturelles

Nuku’Alofa

Un atelier de formation d’une semaine à l’utilisation d’un nouvel outil de cartographie des impacts des catastrophes naturelles destiné à aider les pays insulaires océaniens à se préparer et à réagir aux catastrophes s’est achevé aujourd’hui sur un bilan très positif.

Le logiciel PacSAFE a été mis au point par la Communauté du Pacifique (CPS) avec le concours financier du gouvernement australien et l’appui technique de Geoscience Australia. Il a été conçu et élaboré à l’intention des bureaux nationaux de gestion des catastrophes et des autres organismes compétents.

Les formateurs ont d’abord présenté PacSAFE et expliqué en quoi le logiciel peut aider à la gestion des catastrophes aux Tonga. Forts de la formation reçue, les participants, qui représentaient un large éventail de services publics, seront désormais mieux à même d’utiliser ce nouvel outil et d’en comprendre le fonctionnement. Ils pourront s’en servir en particulier pour affiner les prévisions tirées de différents scénarios cycloniques.

Les Tonga comptent parmi les pays les plus exposés aux aléas naturels. Dans une allocution prononcée lors de l’atelier, Andrew Ford, le Haut-commissaire de l’Australie aux Tonga, a déclaré que le logiciel PacSAFE allait également contribuer à la réduction des risques de catastrophe.

« Grâce à ce nouvel outil, il sera désormais plus facile d’apporter des réponses à des questions comme le nombre d’habitations qui seraient touchées si un cyclone semblable à Ian venait à passer sur Tongatapu. Le logiciel permet aussi de formuler des questions adaptées aux besoins des différents utilisateurs et à la nature des problèmes spécifiques que soulèvent les interventions en cas de catastrophe », a expliqué M. Ford.

« Je tiens à remercier la Communauté du Pacifique d’avoir appuyé ce projet et piloté l’élaboration de l’application PacSAFE. Sans les efforts soutenus d’organisations régionales comme la CPS, il aurait été impossible de renforcer aussi rapidement les capacités de gestion des risques de catastrophe des pays insulaires océaniens », a-t-il ajouté.

La formulation de plans de gestion des catastrophes est une étape majeure du renforcement des programmes de réduction des risques de catastrophe. Ces plans ne peuvent cependant porter leurs fruits que si les évaluations des risques et les plans d’intervention d’urgence dont ils sont assortis reposent sur une appréciation réaliste des risques liés aux aléas naturels comme les cyclones tropicaux. Ces derniers ont d’ailleurs été au cœur des travaux menés durant l’atelier.

Geoscience Australia a appuyé l’élaboration du logiciel et de supports de formation qui contribueront à renforcer les capacités des bureaux nationaux de gestion des catastrophes et des autres intervenants concernés.

PacSAFE est un logiciel libre qui peut être copié et partagé. Les utilisateurs peuvent aussi avoir librement accès à des données géospatiales actualisées, ce qui facilite considérablement l’utilisation du logiciel.

Selon Akuila Tawake, Directeur par intérim de la Division géosciences, ce nouvel outil va permettre aux responsables de la gestion des catastrophes de mieux se préparer et de réagir plus efficacement aux catastrophes, mais aussi de réduire les impacts des catastrophes sur les populations et les infrastructures locales.

À propos de la CPS :

La Communauté du Pacifique est la principale organisation scientifique et technique du Pacifique et appuie le développement de la région depuis 1947. Organisation internationale d'aide au développement, elle tient lieu de maison commune pour les 26 États et Territoires qui en sont membres et en assurent la gouvernance.

Pour tout complément d’information :

Sachindra Singh, Architecte principal en systèmes d’information géospatiale, Division géosciences, Communauté du Pacifique (CPS) – [email protected]

Geoscience Australia : [email protected] ; téléphone : (+61) 2 6249 9111

Liens utiles :

http://pacsafe-doc.readthedocs.io/ (en anglais)

0

Categories

Countries

Auteur(s)