L’Australie réaffirme son engagement en faveur du renforcement des services météorologiques dans le Pacifique

Nandi

Le Programme océanien de soutien climat et océans (COSPPac) continue d’œuvrer au renforcement des services météorologiques dans le Pacifique ; l’objectif est de comprendre les informations sur le climat, les océans et le niveau de la mer et de les mettre au service des communautés et des pays insulaires océaniens. Le programme s’attache également à renforcer les capacités des services nationaux du registre foncier et du cadastre, à l’appui de l’observation du niveau de la mer dans la région.

La dixième réunion du comité de pilotage et de planification du COSPPac, organisée cette semaine par la Communauté du Pacifique (CPS), sera l’occasion de débattre des plans et des priorités des services nationaux du registre foncier et du cadastre à l’échelle régionale, ainsi que des mesures à prendre pour garantir le maintien du soutien de l’Australie en faveur de la région.

Le COSPPac est géré par le Bureau australien de la météorologie, en partenariat avec la CPS, Geoscience Australia et le Programme régional océanien de l’environnement (PROE).

Selon M. Raymond Bojczuk, premier Secrétaire du Haut-Commissariat de l’Australie à Suva, le gouvernement australien attache une grande importance à l’étroite collaboration qui s’est instaurée entre les différents partenaires fournissant des produits et des services au titre du COSPPac.

« Nous soutenons le COSPPac avec vigueur, car nous sommes conscients de la nécessité de mettre à la disposition des pouvoirs publics, des communautés et des entreprises du Pacifique des informations pertinentes sur le climat », a déclaré M. Bojczuk.

« Le financement du programme a été prolongé jusqu’en juin 2018, et nous restons déterminés à appuyer le développement des services météorologiques des pays insulaires océaniens. Le ministère australien du Commerce et des Affaires étrangères a d’ailleurs engagé quelque 40 millions de dollars australiens sur six ans en faveur du COSPPac », a-t-il ajouté.

Le comité de planification et de pilotage va évaluer les progrès accomplis dans les différentes composantes du COSPPac, dont la mise en œuvre a été transférée en grande partie à des partenaires régionaux. Les composantes du programme portent sur les aspects suivants : gestion du programme, renforcement des capacités et communication, services d’observation et de prévision sur le climat et les océans et surveillance de l’élévation du niveau de la mer dans le Pacifique. Les participants se pencheront également sur le budget et le plan de travail annuel de chacune de ces composantes.

Le Bureau australien de la météorologie appuiera le COSPPac pendant une année supplémentaire, jusqu’à expiration de la phase d’extension du programme.

Neil Plummer, Directeur adjoint des services d’information climatique au Bureau australien de la météorologie, a déclaré à ce sujet : « Nous fournirons une assistance et un soutien techniques au COSPPac et à ses partenaires afin d’assurer la continuité de produits et de services qui contribuent au développement durable ».

Participeront à la réunion les membres du comité, parmi lesquels les représentants des services météorologiques et des services du registre foncier et du cadastre de 11 pays insulaires océaniens (Îles Cook, Fidji, Kiribati, Îles Marshall, Niue, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Îles Salomon, Samoa, Tonga, Tuvalu et Vanuatu), ainsi que les représentants des partenaires du programme.

Audrey Aumua, Directrice générale adjointe (Suva) de la Communauté du Pacifique, a déclaré : « La CPS, partenaire du programme, continuera d’aider les pays membres à concrétiser leurs aspirations, et en particulier à mieux comprendre les informations sur le climat, les océans et l’élévation du niveau de la mer.

Grâce au programme COSPPac, les pays insulaires océaniens ont accès à des séries de données sur les océans et le niveau de la mer. Ces données sont autant d’informations de référence vitales pour la planification des projets d’aménagement des zones côtières. La CPS tient à saluer la décision de l’Australie de transférer la mise en œuvre de ces composantes du programme à des partenaires régionaux », a-t-elle ajouté.

La dixième réunion du comité de pilotage et de planification du COSPPac se tiendra à Nadi du 10 au 12 mai 2017.

Contact médias

Evlyn Mani, Chargée du renforcement des capacités et de la communication, Courriel : [email protected] ou (+679) 3249 222

Liens utiles :

Site Web de la CPS - http://www.spc.int/

Site Web du COSPPac (en anglais)

Portail du COSPPac sur les océans (en anglais)

0

Categories

Countries

Auteur