Réunion de l’organe directeur de la Communauté du Pacifique : pleins feux sur le développement stratégique et les partenariats

Nouméa

Plus de 40 représentants des pays membres et des partenaires du développement sont réunis pour assister à la dixième Conférence de la Communauté du Pacifique (CPS) qui se tient à Nouméa au cours des deux prochains jours.

Le dialogue de haut niveau de cette conférence, qui marque également le soixante-dixième anniversaire de l’Organisation, est axé sur le thème « Des partenariats innovants au service du développement durable ».

Plusieurs orateurs de marque – dont Hilda Heine, Présidente de la République des Îles Marshall, Yukiya Amano, Directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), et Pascal Lamy, Facilitateur de haut niveau des activités d’information sur l’après-Cotonou – s’exprimeront dans le cadre de ce dialogue.

Le Directeur général de la CPS, Colin Tukuitonga, a indiqué que la réunion de haut niveau de cette semaine était cruciale pour maintenir l’orientation stratégique de la plus grande organisation d’aide au développement de la région océanienne, et qu’elle représentait une belle occasion d’envisager l’établissement de partenariats innovants pour le développement durable.

« La CPS fête cette année son soixante-dixième anniversaire, et nous sommes ravis de célébrer cet événement à l’occasion de la réunion de notre organe directeur qui se tient ici, à Nouméa, au siège de la CPS. La raison d’être de la Communauté du Pacifique est de soutenir la concrétisation des aspirations au développement de ses membres insulaires ; c’est pourquoi il est capital pour nous d’amener les délégations de nos pays membres et nos partenaires à fixer l’orientation stratégique de l’Organisation et à veiller à la bonne exécution du programme de travail », a affirmé M. Tukuitonga.

Philippe Germain, Président du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, qui préside les travaux de la dixième Conférence, a quant à lui déclaré : « C’est la première fois qu’un président du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie préside cette conférence. C’est une éminente mission que je conçois comme un formidable levier pour notre contribution au développement et au rayonnement de notre région. Je conçois la présidence de cette organisation intergouvernementale d’Océanie de la plus haute importance comme une occasion de franchir une nouvelle étape. Pour cela, je disposerai de deux années au cours desquelles j’entends proposer une feuille de route ambitieuse mais nécessaire au renforcement de notre « régionalisme ».

La Conférence fait suite à la réunion de gouvernance annuelle de l’Organisation, la quarante-septième session du Comité des représentants des gouvernements et administrations (CRGA), qui s’est déroulée sur trois jours.

Cette session était principalement axée sur la mise en œuvre des priorités clés du Cadre pour le régionalisme dans le Pacifique, le dialogue de haut niveau sur le Cadre océanien pour l’épanouissement de la jeunesse (mécanisme régional favorisant un développement centré sur la jeunesse océanienne, qui est coordonné par la CPS et le Conseil de la jeunesse du Pacifique) et les débats concernant la poursuite d’une mise en œuvre et d’un suivi efficaces du plan stratégique quinquennal de l’Organisation.

La CPS célèbrera son soixante-dixième anniversaire aux côtés de ses 26 États et Territoires membres et de ses partenaires, lors d’un dîner de gala organisé le vendredi 28 juillet.

Contact médias :
Jean-Noël Royer, Chargé de communication à la CPS, [email protected] ou +687 87 70 63
Ludovic LAFON, conseiller communication, présidence du gouvernement, [email protected] ou +687 90 90 15 

Liens utiles :
Site Web de la 47e session du CRGA et de la 10e Conférence de la Communauté du Pacifique

0

Auteur