Parution des agendas des marées 2018

Suva

Plus de 1800agendas annuels des marées concernant 20sites du Pacifique ont été distribués cette semaine aux services météorologiques nationaux, aux autorités portuaires et à d’autres acteurs clés du secteur maritime dans toute l’Océanie.

Articles prisés du Programme océanien de soutien climat et océans dans la région Pacifique (COSPPac) financé par l’Australie, ces agendas annuels sont désormais conçus et édités dans la région par l’Unité de surveillance de l’océan de la Communauté du Pacifique (CPS)

Les agendas des marées intéressent de nombreux usagers: pêcheurs, professionnels du tourisme, compagnies privées de transport maritime, services publics, etc.

«Aux Îles Marshall, disposer d’un agenda des marées est vital, explique le directeur du service météorologique du pays, M.Reginald White. Les habitants consultent leur agenda pour déterminer à quel moment ils peuvent prendre la mer pour rejoindre une île voisine sans risquer de voir chavirer leur bateau ou de mettre en danger la vie des personnes à bord.»

Les prédictions des agendas sont calculées par le service des marées du Bureau météorologique australien à partir d’informations émanant des stations d’observation du niveau de la mer dans l’océan Pacifique et de plusieurs autres marégraphes situés en divers points de la région.

En général, ce sont les services météorologiques nationaux de la région Pacifique qui prennent le relais pour la distribution des agendas. Pour faciliter la diffusion de ces produits d’information, des ateliers COSPPac sur l’océan et les marées ont été organisés dans les services météo de cinq pays de la région depuis2015.

Dans ces cinq pays (Îles Salomon, Îles Cook, Îles Marshall, Tuvalu et Tonga), les ateliers ont permis de rassembler les référents nationaux de multiples secteurs, dont les pêches, le transport maritime, la sécurité civile, l’aménagement côtier, les affaires maritimes et portuaires, la conservation, le tourisme et d’autres secteurs travaillant avec l’espace maritime, afin qu’ils puissent se familiariser avec les sciences océaniques et discuter des applications des données océanographiques, dont les prédictions des niveaux des marées.

Lors de chaque atelier, les participants analysent l’agenda des marées local et examinent les phases déterminant le niveau de la marée, les attributs des marées et les connaissances locales à leur sujet.

«Lors des ateliers, il est extrêmement fréquent que les participants demandent des prédictions supplémentaires pour le niveau des marées dans les ports secondaires et les îles périphériques, affirme la Coordonnatrice de l’Unité de surveillance de l’océan, MmeMolly Powers-Tora. Nous sommes donc très heureux de pouvoir annoncer que, cette année, nous avons pu créer un agenda des marées pour Neiafu dans l’archipel de Vava’u aux Tonga.»

Deux ateliers sur l’océan et les marées sont au programme de l’année2018; ils se tiendront à Niue et au Samoa.

Des agendas des marées2018 sont disponibles pour les sites suivants: Rarotonga (Îles Cook), port de Pohnpei (États fédérés de Micronésie), Lautoka (Fidji), Suva (Fidji), Betio (Kiribati), Majuro (Îles Marshall), Aiwo (Nauru), Alofi (Niue), Malakal (Palau), Lombrum (Papouasie-Nouvelle-Guinée), Port-Moresby (Papouasie-Nouvelle-Guinée), Apia (Samoa), Honiara (Îles Salomon), quai de Lata (Îles Salomon), quai de Tarekukure (Îles Salomon), Nuku’alofa (Tonga), Neiafu (Tonga), Funafuti (Tuvalu), Port-Vila (Vanuatu) et Luganville (Vanuatu).

Il est également possible de télécharger les prédictions sur le site Web du Bureau météorologique australien.

Contacts médias:
Evlyn Mani, Chargée de la communication et du renforcement des capacités,[email protected]

Liens utiles:
Portail sur l’océan Pacifique
Prédictions du Bureau météorologique australien

Categories

Auteur