La Communauté du Pacifique soutient le renforcement de la séquence « Éviter-Réduire-Compenser » en Nouvelle-Calédonie

Nouméa

M. Souquet © Biotope

 

La Communauté du Pacifique (CPS), en partenariat avec les trois provinces calédoniennes, publie un guide opérationnel pour renforcer la pratique de l’étude d’impact environnemental des projets et la mise en œuvre de la séquence « Éviter-Réduire-Compenser » (ERC) en Nouvelle-Calédonie.

« Il est urgent d’enrayer l’érosion de la biodiversité et la perte des services écosystémiques associés, en Nouvelle-Calédonie comme dans le reste du monde. Il en va non seulement de l’avenir d’un patrimoine unique, mais aussi du bien-être de la population et de sa capacité à s’adapter aux changements climatiques en cours », explique Cameron Diver, Directeur Général Adjoint de la CPS.

La bonne application de la séquence ERC permet d’éviter, de minimiser et – en dernier recours – de compenser les impacts environnementaux des plans, programmes, et projets de développement. Elle est devenue au fil des ans un levier opérationnel crucial pour accroître la résilience au changement climatique des populations océaniennes, qui dépendent étroitement des services rendus par la nature pour leur bien-être.

Fruit d’un travail collégial entre la CPS et les institutions concernées de Nouvelle-Calédonie, et élaboré via un processus participatif ouvert, le guide publié aujourd’hui offre un accompagnement technique et règlementaire aux praticiens de l’étude d’impact et de la séquence ERC pour les projets d’aménagement et de développement : maitres d’ouvrages publics ou privés, prestataires, acteurs de la recherche, organes consultatifs, services instructeurs, services en charge du contrôle et de la police de l’environnement, et société civile. Au total, dans les trois provinces calédoniennes, ce sont plus de 300 personnes qui ont été consultées et ont contribué à l’élaboration du guide, illustrant le large public potentiellement intéressé et concerné.

Le guide fait le point sur les meilleures pratiques et synthétise pour tous ces acteurs les étapes clés et éléments essentiels à intégrer dans la mise en œuvre de la séquence ERC en Nouvelle-Calédonie, en tenant compte des fortes spécificités juridiques propres à chaque province et à leurs contextes économiques, socio-politiques et culturels particuliers. Basé sur des définitions partagées, illustré d’exemples concrets, il se veut résolument opérationnel. Le lecteur pourra notamment savoir rapidement dans quelles conditions l’étude d’impact est rendue nécessaire pour « son » projet selon les différentes règlementations.

La réalisation de ce guide a été coordonnée par la CPS dans le cadre du projet RESCCUE (Restauration des services écosystémiques et adaptation au changement climatique), financé par l’Agence française de développement (AFD) et le Fond français pour l’environnement mondial (FFEM), avec le soutien du projet INTEGRE (Initiative des territoires pour la gestion régionale de l’environnement), financé par l’Union européenne. Elle a été confiée à BIOTOPE, suite à l’état des lieux approfondi et à l’élaboration concertée d’une feuille de route pour le renforcement de la séquence « ERC » en Nouvelle-Calédonie (élaborés par le groupement Biotope avec ENVIE et Natura Legis) dans laquelle les institutions concernées ont pu dégager des priorités, dont la production d’un guide.

Contact média :
Frédéric Ballenegger, Responsable de la communication digitale, Communauté du Pacifique (CPS) | [email protected]

Contact projet RESCCUE :
Raphaël Billé, Coordonnateur du projet RESCCUE, Communauté du Pacifique (CPS) | [email protected]

Contact technique sur le guide :
Mathieu Souquet, Directeur Outre-Mer BIOTOPE [email protected]
Nancy Sibora Directrice d’études BIOTOPE [email protected]

Liens utiles:
Guide méthodologique de l’étude d’impact environnemental des projets et de la mise en œuvre de la séquence ERC (Eviter-Réduire-Compenser) en Nouvelle-Calédonie

0

Auteur