Conclusion du cycle de formation #EnsembleContreLesMNT

Port-Vila

La CPS vient de mener à bien un cycle de formation à l’intention des professionnels de la santé des pays et territoires francophones de la région (Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna, Polynésie française, Vanuatu) dans le but d’améliorer les compétences des participants concernant la gestion de projets de promotion de la santé ciblant les MNT.

Face au défi des MNT, les pays et territoires océaniens se heurtent à des difficultés similaires d’un pays à un autre. Ces pathologies (diabète, pathologies cardiovasculaires, maladies respiratoires chroniques et cancers) sont responsables de 70% des décès dans la région et sont étroitement liées au mode de vie adopté par les populations : alimentation déséquilibrée, manque d’activité physique, tabagisme et consommation excessive d’alcool. Pour encourager l’adoption de comportements favorables à la santé, les actions auprès des communautés sont essentielles.

Les quatre volets de cette formation étaient les suivants :

  • Lors de la 1ère rencontre (Nouméa, juin 2017) les participants ont appris à élaborer et administrer un questionnaire pour étudier les modes de vie des populations auprès desquelles ils travaillent au quotidien.
  • En octobre 2017, une 2ème session s’est déroulée à Papeete concernant l’analyse des données récoltées et leur diffusion.
  • La 3ème session, organisée à Wallis en octobre 2018, avait pour objectif d’aider les agents à mettre en place des interventions efficaces auprès de la population.
  • La 4ème et dernière session, qui vient de s’achever au Vanuatu, était axée sur le suivi et l’évaluation d’une intervention en promotion de la santé.

Les participants ont apprécié ce programme. « Nous avons eu l’occasion de rencontrer d’autres professionnels qui ont les mêmes difficultés que nous et qui ont le même idéal – on se sent moins seuls pour poursuivre nos efforts », relève ainsi Jean-Baptiste Gaumery, infirmier en Nouvelle-Calédonie.

« Le fait que chaque pays francophone ait eu l’occasion d’accueillir le programme nous a permis de lancer une dynamique de groupe et de partage enrichissante », souligne de son côté Penikosite Logote, infirmière à Wallis.

Les agents formés seront désormais des référents clefs pour la mise en place d’actions et de stratégies de lutte contre les MNT dans le Pacifique.

Contact média :
Solène Bertrand-Protat, Conseillère en maladies non transmissibles, Division santé publique, Communauté du Pacifique (CPS) | Email: [email protected]

A propos de la CPS :
La Communauté du Pacifique appuie le développement durable en Océanie depuis 1947 en faisant appel aux sciences, au savoir et à l'innovation. Principale organisation intergouvernementale de la région, elle émane de ses 26 pays et territoires membres qui en assurent la direction. www.spc.int/fr

 

Division
0

Auteur