Renforcer les capacités d’encadrement essentielles au personnel infirmier et aux sages-femmes en Océanie

Nandi

(vidéo disponible en anglais uniquement)

Les problématiques auxquelles sont confrontés le personnel infirmier et les sages-femmes, ainsi que leurs capacités d’encadrement, doivent être respectivement prises en compte et renforcées aux niveaux national, régional et international, selon l’une des recommandations formulées lors de la première Réunion des cadres infirmiers et sages-femmes du Pacifique qui s’est tenue du 11 au 14 février à Nadi.

Treize États et Territoires insulaires océaniens ont participé à cette réunion, aux côtés d’acteurs du secteur infirmier et de partenaires régionaux et internationaux.

La mobilité du personnel entre les pays, notamment en cas d'urgence sanitaire, les soins de santé primaires et la couverture sanitaire universelle, la formation du personnel infirmier et la réglementation des soins infirmiers figurent parmi les principaux domaines abordés intéressant le personnel infirmier et les sages-femmes de la région.

Mme Lys Nguyen, présidente de la réunion et infirmière en chef de l'hôpital de Moorea, en Polynésie française, a déclaré : « L’infirmière a été au centre de nos débats mais également le patient, évidemment le patient, la population, la communauté. Car c’est bien pour la communauté que nous œuvrons. [...] Enfin nous sommes réunis… et nous relèverons les défis de la santé et du développement durable. »

Dans certains États et Territoires insulaires océaniens, le personnel infirmier et les sages-femmes représentent 75 % du personnel de santé et sont généralement les premiers à intervenir en cas d’urgence. Le personnel infirmier et les sages-femmes jouent un rôle important dans les soins de santé primaires et la couverture sanitaire universelle.

Pour Mabel Taoi, coordinatrice de projet pour le Programme services cliniques de la Division santé publique de la Communauté du Pacifique (CPS), cette réunion marque une étape importante pour la région. « Il n’existait aucun forum réservé au personnel infirmier et aux sages-femmes, et cette réunion va influencer et orienter les priorités et les politiques en matière de santé dans la région. »

Cette Réunion des cadres infirmiers et sages-femmes du Pacifique traduit l’importance des services infirmiers dans la région. Elle permet, aux côtés des réunions des directeurs des services cliniques et des directeurs de la santé publique, d’offrir une plateforme aux directeurs des soins infirmiers.

Les recommandations de la première Réunion des cadres infirmiers et sages-femmes du Pacifique seront présentées lors de la prochaine Réunion des directeurs de la santé qui se tiendra en avril 2020.

Entre-temps, la Réunion des cadres infirmiers et sages-femmes du Pacifique était organisée par la CPS avec l’aide du ministère australien des Affaires étrangères et du Commerce (DFAT) et d’autres partenaires importants : l’Australian College of Operating Room Nurses (ACORN), le Conseil International des Infirmières (CII), le New Zealand Medical Treatment Scheme (NZMTS), Nursing Now, le programme Pacifique du Collège royal des chirurgiens d’Australasie, l’ONUSIDA, l’UNICEF, la Banque mondiale et l’OMS.

Contact média :
Evlyn Mani, 
Chargée de l’information et de la communication, Division santé publique, Communauté du Pacifique (CPS) | [email protected]

À propos de la CPS :
La CPS est la principale organisation scientifique et technique du Pacifique, soutenant fièrement le développement de la région depuis 1947. Organisation internationale d’aide au développement, la CPS fait figure de maison commune pour ses 26 États et Territoires membres, qui en assurent la gouvernance.

Division
0

Auteur