Durabilité environnementale à la CPS

La durabilité et la résilience aux changements climatiques figurent parmi les principaux thèmes transversaux de la CPS. En tant que telle, il est essentiel que notre institution se montre exemplaire dans ces domaines.

En collaboration avec le Programme de développement social et la division Droits de la personne, le programme Changement climatique et durabilité environnementale a élaboré la première politique de la CPS en matière de responsabilité sociale et environnementale (RSE) en date. Cette politique définit les garanties sociales et environnementales de la CPS et vise à éviter, réduire ou compenser les effets négatifs des activités de la CPS aux niveaux opérationnel et programmatique.

La politique de la CPS en matière de RSE repose sur trois piliers: le personnel de la CPS, les opérations de la CPS et les programmes de la CPS.

PILIER 1 - Personnel de la CPS

Objectif: doter le personnel de la CPS d’un lieu de travail propice à la diversité et à l’inclusion, garantissant l’égalité des droits et assurant un environnement de travail sûr, sain et dynamique. À cette fin, la CPS s’engage à développer des politiques et procédures concernant les ressources humaines et d'autres domaines connexes afin d’atteindre les résultats suivants:

  • La diversité, l'inclusion sociale et l'égalité des sexes sont abordées et renforcées sur le lieu de travail;
  • Le personnel est conscient, sensibilisé et encouragé à contribuer à un environnement de travail respectueux, coopératif et propice à l'exercice de sa profession.
  • Le personnel dirige des initiatives et défend les bonnes pratiques et l’innovation qui renforcent le rôle de la CPS en tant qu’organisation éthique, socialement responsable et respectueuse de l’environnement.

 

PILIER 2 - Opérations de la CPS

Objectif: faire de la CPS, engagée dans la lutte contre les changements climatiques et l’érosion de la biodiversité, une organisation plus "verte".

Ce volet concerne l’évaluation de l’empreinte carbone de la CPS au moyen d’un inventaire annuel des gaz à effet de serre (GES), ce qui permet de garantir que un suivi complet et exact de toutes les émissions de la CPS et d'en déduire des prévisions et tendances solides. Elle comprend également des activités visant à réduire au niveau opérationnel l’empreinte carbone et l'empreinte écologique de la CPS. L'efficacité, la durabilité et la responsabilité en matière d'énergie, de voyages, de déchets, d'eau, d'événements et d'achats.

Le suivi des émissions montre que la SPC a réduit ses émissions de de gaz à effet de serre de 20% entre 2011 et 2017.

Les résultats attendus incluent:

  • La promotion d'activités en faveur de l'environnement mettant en avant la conscience écologique de la CPS, notamment le partage des meilleures pratiques avec d’autres organisations régionales;
  • L’achat et l’utilisation de produits et services respectueux de l’environnement, en particulier par le biais des politiques d'achat et de voyages de la CPS: la CPS encourage par exemple l'organisation d'événements visant la neutralité carbone en réduisant les émissions au minimum et en les compensant, lorsque cela est impossible, au profit de projets de compensation certifiés ;
  • Améliorer l’efficacité énergétique des bureaux et logements de la CPS sur la base de recommandations d’audits énergétiques ;
  • Coordonner la mise en œuvre d'actions de compensation carbone pour les émissions résiduelles.

La durabilité environnementale en action

 

PILIER 3 - Programmes CPS

Objectif : Concevoir un Système de gestion sociale et environnementale (SGES) venant à l'appui des programmes et projets afin de mettre en place des activités qui maximisent les avantages sociaux, empêchant ou, lorsque cela est impossible, atténuant les impacts sociaux et environnementaux significatifs ou injustifiés, conformément aux normes de performance 1- 8 du Fond vert pour le climat.
La CPS a mis en place un ensemble de procédures de gestion permettant d’évaluer les risques et impacts environnementaux et sociaux découlant des activités de projet, en fonction de la nature et de l’ampleur des projets.

Les principaux résultats de cet ensemble de procédures de gestion sont les suivants:

  • L'évaluation des impacts et des risques environnementaux et sociaux de chaque projet avant son approbation ;
  • Une évaluation plus approfondie (« évaluation thématique » ou « Etude d'impact environnementale et sociale » ) qui peut être requise si des risques ou retombées significatifs ont été mis au jour ;
  • Le suivi des mesures d'atténuation des risques du projet pendant la phase de mise en œuvre ;
  • Le renforcement des procédures visant à permettre l'engagement des différentes parties prenantes ;
  • La mise en place d'un mécanisme de règlement des griefs pour répondre aux requêtes éventuellement exprimées par les communautés touchées.
0

Auteur