Le développement social dans le Pacifique

Le patrimoine culturel océanien a une valeur inestimable pour tracer la voie de l’avenir dans la région. Dans le Pacifique peut-être plus que n’importe où ailleurs, les connaissances traditionnelles et la science issue de ces dernières contribuent de façon décisive au progrès social et au développement. La CPS œuvre depuis toujours à préserver ce patrimoine et à le mettre en œuvre au service des peuples du Pacifique.

Les trois aspects du développement social – femmes, jeunesse et culture – ont tous un impact important sur le travail multisectoriel que la CPS entreprend en faveur des objectifs de développement durable dans le Pacifique et sur les trois piliers du développement durable. Ces piliers ne peuvent se concevoir les uns sans les autres.

Les gens sont au centre du développement. La manière dont ils interagissent les uns avec les autres en société et les normes sous-jacentes donnent forme aux processus de développement et se révèlent souvent des facteurs de succès – ou d’échec – décisifs.

Le Programme développement social

Le progrès social et l’égalité des chances sont au cœur du travail de la Division, qui travaille avec les gouvernements, les organisations de portée régionale, la société civile et les autres Divisions de la CPS pour renforcer les capacités des pays membres en matière d’égalité des sexes, d’inclusion sociale et de développement culturel.

Le Programme actuel est issu de la fusion des offices chargés respectivement des femmes, de la jeunesse et de la culture en 2008, d’abord sous le nom de Programme pour le développement humain puis sous son nom actuel. Le Programme veille à ce que les peuples du Pacifique puissent par eux-mêmes atteindre leur potentiel en matière de développement et améliorer leur condition à travers le renforcement de l’égalité des sexes, le développement de la jeunesse et la promotion de la diversité culturelle.

Ces trois domaines d’action se retrouvent dans les pages dédiées de ce site.

0

Auteur