Alice Pollard

Dr.

Alice Pollard, Militante de l’indépendance financière des femmes, Îles Salomon

« Il ne faut pas sous-estimer l’importance de l’argent gagné par les femmes rurales. Même si elles ne reçoivent pas de salaire tous les quinze jours, elles gagnent un peu d’argent tous les jours ou toutes les semaines, grâce auquel elles nourrissent leur famille ou gèrent les moyens de subsistance du foyer. Les clubs d’épargne témoignent de la capacité des femmes rurales à gagner de l’argent. Ils les aident à économiser petit à petit et à voir leurs économies fructifier. »

Militante de l’indépendance et de la sécurité financières des femmes dans les Îles Salomon, Alice Pollard est avant tout connue pour ses initiatives de renforcement des capacités des femmes rurales et de promotion du concept de « club d’épargne » depuis 2006.

Ancienne directrice du ministère des Femmes, des Enfants et des Affaires familiales, elle a cofondé en 1999 une organisation de femmes rurales qui gère un club d’épargne et de prêts.

L’objectif de la West ‘Are’Are Rokotanikeni Association (WARA) est d’autonomiser ses membres en leur apportant les connaissances et les compétences nécessaires pour prendre des décisions plus avisées sur des sujets qui concernent leurs vies, mais aussi celles de leurs familles et de leurs communautés. Forte de plus de mille membres, la WARA défend l’initiative personnelle et l’émancipation économique.

Les Îles Salomon comptent actuellement 13 clubs d’épargne, qui totalisaient environ 3 500 membres et près de 3 millions de dollars locaux en juillet 2017.

Mme Pollard, l’une des rares femmes des Îles Salomon à avoir obtenu un doctorat, a régulièrement participé aux recherches menées sur divers enjeux sociaux et questions de leadership de son pays. Elle possède une connaissance approfondie de l’impact du genre, du développement et de la culture sur la sécurité agricole et alimentaire, le leadership, le développement communautaire et l’égalité des sexes.

Elle a fait partie des figures emblématiques du mouvement Women for Peace au plus fort du conflit armé dans les Îles Salomon et siégé au sein de nombreux conseils et comités.

Ancienne coordinatrice du Programme stratégique d’intégration des femmes à la fonction publique (2008-2010), présidente du Conseil de l’enseignement supérieur des Îles Salomon (2009-2011) et présidente du Comité consultatif du campus des Îles Salomon de l’Université du Pacifique Sud (USP), elle préside actuellement le Parti démocratique des Îles Salomon et dirige le programme de développement du leadership.

En 2016, Mme Pollard a reçu le prix de la Femme de courage du secrétaire d’État des États-Unis pour son courage exceptionnel et le rôle majeur qu’elle a joué au cours des quinze années pendant lesquelles elle a aidé le gouvernement des Îles Salomon sur les questions de genre, de leadership, de développement communautaire et de gouvernance, mais aussi sur les enjeux sociaux et économiques.

0

Cette initiative est mise en œuvre en partenariat avec :

Auteur