Dame Meg Taylor

dame meg taylor

Dame Meg Taylor

Secrétaire générale du Forum des Îles du Pacifique , Papouasie-Nouvelle-Guinée

Dame Meg Taylor a été nommée Secrétaire générale du Forum des Îles du Pacifique en août 2014. C’est la première femme à occuper ce poste.

Originaire de Papouasie-Nouvelle-Guinée, elle a commencé sa carrière en tant que directrice de cabinet du Premier ministre Michael Somare durant la période d’autonomie de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, puis durant le mandat de celui-ci après l’indépendance du pays. Elle a été juriste pour le secteur privé et le Bureau de l’Avocat public, et a fait partie de la Commission de réforme des lois.

Elle a été ambassadrice de Papouasie-Nouvelle-Guinée aux États-Unis, au Mexique et au Canada, en poste à Washington DC entre 1989 et 1994. En 2002, elle a reçu le titre de Dame Commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique.

Meg Taylor a siégé au conseil d’administration de la Banque de Papouasie-Nouvelle-Guinée et de plusieurs autres entreprises du pays, dans les secteurs des ressources naturelles, de la finance et de l’agriculture, ainsi que d’entreprises cotées à la Bourse australienne. Elle a également été membre du conseil d’administration de plusieurs organismes internationaux de recherche et de conservation.

Elle a été nommée Vice-présidente et Conseillère-Médiatrice (CAO) pour l’application des directives du Groupe de la Banque mondiale en 1999, à l’issue d’un processus de sélection mené par la société civile, le monde des entreprises et les milieux universitaires. Après avoir mis sur pied ce poste, qui constitue un élément essentiel de la structure de gouvernance du Groupe de la Banque mondiale, elle en a dirigé le Bureau pendant quinze ans, déployant un travail impressionnant. Le CAO est un mécanisme indépendant de recours pour les communautés affectées par des projets recevant l’appui des deux institutions du Groupe de la Banque mondiale spécialisées dans le secteur privé, à savoir la Société financière internationale (SFI) et l’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA). Sous sa houlette, le CAO s’est fait un nom sur la scène internationale pour ses travaux novateurs de gestion des conflits entre les entreprises et la société civile dans le monde entier, instaurant un modèle imité depuis par plusieurs autres organismes multilatéraux. Son mandat au CAO a pris fin en août 2014.

En janvier 2016, Meg Taylor a été nommée au sein du Comité directeur de haut niveau de l’initiative « Toutes les femmes, tous les enfants » par le Secrétaire général des Nations Unies.

Meg Taylor est également Commissaire régionale à la gouvernance de l’océan Pacifique ; à ce titre, elle s’engage en faveur d’un avenir sûr pour les peuples d’Océanie, en défendant le développement, la gestion et la préservation durables de l’océan et de ses ressources.

0

Cette initiative est mise en œuvre en partenariat avec :

Auteur