Kathy Jetnil-Kijiner

Kathy

Kathy Jetnil-Kijiner, Poète /Militante de la lutte contre le changement climatique, République des Îles Marshall

Je demande aux leaders mondiaux de nous emmener tout au long de leur trajet. Nous n’allons pas vous ralentir. Nous vous aiderons à gagner la plus importante des courses . La course pour sauver l'humanité.

Kathy Jetnil-Kijiner a fait son entrée sur la scène mondiale grâce à la récitation d’un poème qui a mis les larmes aux yeux des leaders mondiaux lors de l'ouverture du Sommet des Nations Unies sur le climat à New York en 2014. La poète et activiste du climat de 25 ans a démontré l'impact qu'un poème peut avoir. Dans une pièce intitulée «Cher Matafele Peinem», elle a réussi à saisir la grande réalité du changement climatique en un peu plus de trois minutes. Depuis, ses écrits et ses performances ont été présentés sur CNN, Democracy Now, Mother Jones, Huffington Post, NBC News, National Geographic, Nobel Women's Initiative, et plus encore.

En février 2017, l’University of Arizona Press a publié sa première collection de poésie, Iep Jāltok: Poèmes d'une fille des Iles Marshall. Avec ses cousins et cousines, elle a co-fondé le Jo-Jikum, une organisation environnementale à but non-lucratif qui permet aux jeunes des iles Marshall de trouver des solutions au changement climatique et à d'autres impacts environnementaux menaçant leur île natale. Kathy a été sélectionnée parmi les 13 ‘guerrières’ du climat par Vogue en 2015 et reconnue par Earth Company comme l'héroïne de l’année 2016. Elle a reçu sa maîtrise en études des îles du Pacifique de l'Université de Hawaï à Mānoa.

Elle explique que sa poésie se concentre principalement sur la sensibilisation aux problèmes et aux menaces auxquels sont confrontés mon peuple. Les essais nucléaires menés dans nos îles, le militarisme, la montée du niveau de la mer en raison du changement climatique, la migration forcée, l'adaptation et le racisme en Amérique, ne sont que quelques thèmes auxquels ma poésie touche ».

Les mains tendues, les poings se levant, les banderoles se déployant, les mégaphones résonnant
Et nous sommes des canots bloquant les navires de charbon
Nous sommes l'éclat des villages à l’énergie solaire
Nous sommes le sol pur et riche du passé du fermier
Nous sommes des pétitions qui fleurissent du bout des doigts des adolescent-e-s
Nous sommes des familles à vélo, recyclant, réutilisant ; des ingénieurs rêvant, des designers, des constructeurs, des artistes-peintres, dansant, écrivant.
Nous propageons le mot
Et il y a des milliers de personnes dans la rue, marchant avec des panneaux, main dans la main
Chantant pour le changement MAINTENANT

Extrait de Dear Matafele Peinem

0

Cette initiative est mise en œuvre en partenariat avec :

Auteur