Mamao Keneseli

Mamao

Mamao Keneseli, Tuvalu, Responsable communautaire

« C’est une femme d’action, qui ne se contente pas de belles paroles et donne l’exemple dans sa communauté. Certains aspirent à lui ressembler et les membres de sa communauté louent son engagement et son soutien sans faille. »

À 63 ans, Mamao Keneseli joue depuis près de quarante ans un rôle fondamental dans le développement communautaire de l’atoll de Nui, l’un des neuf districts de Tuvalu. Son histoire est emblématique de celle de ces femmes responsables communautaires de Tuvalu, aujourd’hui sexagénaires, septuagénaires et octogénaires, qui ont œuvré pour améliorer le statut des femmes et des filles à Tuvalu malgré de nombreux défis.

Mme Keneseli a débuté sa carrière professionnelle en 1981, en tant qu’institutrice. Et, malgré un salaire d’un dollar australien pour deux jours de travail par semaine, elle a réussi à trouver des moyens d’aider sa communauté.

En 1990, elle a pris les rênes d’un centre d’artisanat féminin, dans le cadre duquel elle a incité toutes les femmes de l’atoll à fabriquer des produits artisanaux traditionnels pour en tirer des revenus.

Quelque onze ans plus tard, en 2001, Mme Keneseli a quitté le centre pour relever un nouveau défi : devenir la première femme du marché aux poissons de sa communauté, où elle a travaillé au milieu des hommes pendant près d’une décennie.

En 2010, elle a été nommée responsable du groupe de femmes de Matapulapula, sur l’atoll de Nui, les aidant à améliorer leurs vies de multiples manières. Mme Keneseli a quitté ce poste en début d’année, mais reste une membre active du groupe.

« C’est une femme d’action, qui ne se contente pas de belles paroles et donne l’exemple dans sa communauté, souligne Lanuola Fasiai, haut fonctionnaire du Bureau de défense de l’égalité des sexes de Tuvalu. Certains aspirent à lui ressembler et les membres de sa communauté louent son engagement et son soutien sans faille. »

0

Cette initiative est mise en œuvre en partenariat avec :

Auteur