Maureen Sariki

Maureen

Maureen Sariki, Présidente de l’association des marchands et marchandes du marché central d’Honiara, Iles Salomon

« S’attaquer aux problèmes des femmes dans une société dominée par les hommes peut être un défi. Cependant, nous avons fait de notre mieux et avons travaillé dur pour établir des partenariats avec les hommes afin de résoudre les problèmes auxquels sont confrontées les femmes.

Depuis son élection à la présidence de l’association des marchandes du marché central d’Honiara, Maureen Sariki a travaillé d’arrache-pied pour créer un sentiment de camaraderie sur le marché.

Dès son élection, elle s’est concentrée sur le renforcement des relations avec le gestionnaire du marché, ce qui a amené le gouvernement local à s'engager à inclure les marchandes dans l’élaboration des budgets et des plans du marché central.

Maureen a également gagné le soutien de sa base d'adhésion à travers diverses activités de collecte de fonds. Les fonds recueillis ont été utilisés pour répondre aux besoins des marchandes comme la fourniture d'un abri temporaire pour protéger les produits et les marchandes contre les intempéries.

Ses relations étroites avec la direction du marché lui ont permis d'être consultées lors des réunions du conseil municipal de Honiara et, en tant que représentante des marchandes, elle est souvent appelée à assister et à assurer le bon déroulement du marché.

L'association agit comme une voix collective pour discuter des problèmes que les marchandes rencontrent sur le marché, et elle est un organe de gouvernance dans lequel nous nous intéressons principalement aux droits des marchandes et à la façon dont elles sont traitées sur le marché, car dans le passé, les marchandes n’étaient pas considérées comme des personnes importantes, explique Maureen.

Bien que les gens voient les marchandes comme des femmes ordinaires, leur contribution au pays en termes de revenus ainsi que les frais de fonctionnement du marché auxquels elles contribuent sont considérables, ajoute-t-elle.

Parfois, les gens considèrent les marchandes comme des personnes inférieures. Cependant, lorsque l'association a été créée en 2014, nous avons essayé de sensibiliser et d’émanciper les marchandes afin qu’elles sachent que leur contribution à la société à de la valeur et elle est importante.

« S’attaquer aux problèmes des femmes dans une société dominée par les hommes peut être un défi. Cependant, nous avons fait de notre mieux et avons travaillé dur pour établir des partenariats avec les hommes afin de résoudre les problèmes auxquels sont confrontées les femmes explique Maureen.

0

Cette initiative est mise en œuvre en partenariat avec :

Auteur