Teima Onorio

Teima

Teima Onorio, Femme politique, Kiribati

« Nous déplorons le fait que l’activité économique doive primer sur les enjeux environnementaux, alors même que cette quête de croissance finira par menacer notre survie. »

Teima Onorio est entrée dans l’histoire en devenant la première Vice-Présidente de Kiribati en 2003, poste qu’elle a occupé pendant trois mandats successifs, jusqu’en 2016. Mme Onorio a fait ses débuts en politique au Parlement, en 1998.

Au sein du Gouvernement, elle a notamment occupé les fonctions de ministre de l’Intérieur et des Affaires sociales, ministre de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports, et ministre du Commerce, de l’Industrie et des Coopératives.

En sa qualité de Vice-Présidente de Kiribati, elle a représenté l’Alliance des petits États insulaires devant les Nations Unies, où elle s’est exprimée sur le thème du changement climatique.

« Nous sommes déçus par le manque de consensus autour de ces questions environnementales majeures, a-t-elle déclaré devant l’Assemblée générale de l’ONU. Nous déplorons le fait que l’activité économique doive primer sur les enjeux environnementaux, alors même que cette quête de croissance finira par menacer la survie de certains membres de cette organisation. »

Avant d’entrer au Gouvernement, Mme Onorio travaillait dans le monde de l’éducation, où elle a notamment été professeure d’anglais et cheffe de service de l’établissement secondaire public, avant d’occuper plusieurs postes administratifs importants au sein du ministère de l’Éducation, de la Formation et de la Technologie. Elle a fait ses études à l’Université Victoria de Wellington, en Nouvelle-Zélande, et à l’Université d’East Anglia de Norwich, en Angleterre.

 

0

Cette initiative est mise en œuvre en partenariat avec :

Auteur