The PROTEGE project supports the sustainable management of pearl farming in Mangareva, French Polynesia

Noumea

(Content available only in French)

Dans le cadre du projet PROTEGE, une délégation composée de deux agents de la Direction des Ressources Marines de Polynésie française et de deux agents de la Communauté du Pacifique, se sont déplacés à Mangareva du 25 au 29 mai afin de contribuer à la gestion durable de la filière perlicole.

Haut lieu de la production perlicole de Polynésie française, le lagon de Mangareva fait partie des lagons perlicoles suivis par le RESOLAG, le réseau d'observation du milieu marin. Ce suivi s'effectue via la collecte régulière de paramètres tels que la température, la salinité, la fluorescence, la turbidité ou encore l’oxygène dissous.

À ce titre, une sonde multi-paramétrique a été ré-installée, après réparation, chez un perliculteur volontaire. Les agents de la DRM peuvent ainsi de nouveau poursuivre la collecte des données nécessaires à l'étude des variations du lagon et aider la filière dans la gestion durable de la ressource.

En parallèle, une réunion publique ainsi que plusieurs visites de fermes ont permis de sensibiliser et d’échanger sur la problématique de gestion des déchets perlicoles. À cette fin, un film destiné aux perliculteurs est en cours de réalisation dans le cadre de PROTEGE.

 

Vetea_DRM (45).JPG

GH010348.jpg

Blog Category
Photo Story
0
Division
Climate Change and Environmental Sustainability (CCES) Programme
Countries

Author(s)