Endangered economic treasures of the Pacific, sea cucumbers are the center of attention in New Caledonia

Noumea

Photo © Matthieu Juncker

(content available in French only)


Trésors économiques en voie d’extinction dans le Pacifique, les holothuries sont au cœur de toutes les attentions en Nouvelle-Calédonie

Deux espèces d’holothuries du lagon calédonien ont été inscrites sur la liste des animaux protégés par la Convention sur le commerce international des espèces sauvages menacées d'extinction (CITES). Les travaux menés sont cruciaux car ils détermineront l’avenir de la filière économique holothurie calédonienne. Les scientifiques doivent d’abord vérifier si la ressource locale est suffisante pour maintenir l’activité.

Trésors du Pacifique, et très prisés notamment sur les marchés asiatiques, les holothuries ont un rôle essentiel dans le fonctionnement du système marin. Également appelées bêches-de-mer ou concombres-de-mer, elles sont menacées dans la région et dans le monde en raison de sa surpêche et ont quasiment disparu de certaines îles du Pacifique. Face à cet engouement, la Communauté du Pacifique et les partenaires du projet PROTEGE mettent en place des actions pour aider à sa conservation tout en soutenant le développement économique de la filière.

Cofinancées avec les services des pêches des provinces de Nouvelle-Calédonie, plusieurs actions sont menées afin de viser une meilleure connaissance des stocks exploités, d’améliorer les moyens de contrôle, de gestion et développer des économies basées sur l’élevage de ces invertébrés dans des enclos marins (sea ranching).

Des formations pratiques à destination de divers professionnels (agents des douanes, gardes-nature etc.) ont été développées en 2021 et seront reconduites en 2022 afin d’améliorer la connaissance de ces espèces.

Holothuries
0
0
Holothuries
0
0
center

Ludivine SARIMAN, du Service d’Inspection Vétérinaire Alimentaire et Phytosanitaire (SIVAP) au sein de la Direction des Affaires Vétérinaires, Alimentaires et Rurales (DAVAR) du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie témoigne de l’importance de ces formations :

« Les holothuries sont désormais inscrites sur la liste de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) et un permis d’exportation est désormais devenu obligatoire.

Le maintien des exports n’a été possible que suite à l’avis favorable rendu par l’autorité scientifique pour la Nouvelle-Calédonie. Cet avis, temporaire, porte des recommandations notamment sur la mise en place d’un dispositif de contrôle et de suivi des exportations, désormais soumises à des quotas en fonction de l’espèce. Dans ce contexte, il était fondamental que les inspecteurs du SIVAP puissent différencier les 2 espèces CITES parmi les autres espèces exploitées, et ce, sous leur forme exportable, avant de délivrer un permis. Cette formation réalisée chez un pêcheur-transformateur d’expérience de Nouvelle-Calédonie a donc beaucoup apporté tant sur le plan théorique que sur la partie pratique où nous avons pu observer et manipuler les bêches à divers niveaux de transformations. Elle a permis également de réunir les acteurs de la filière pêche et des services de contrôle et ainsi favoriser le partage d’expériences. » 

Des outils d’information pour mieux les identifier

Savoir correctement identifier les holothuries est désormais devenu un réel enjeu. Face à la demande des acteurs locaux, la Communauté du Pacifique rendra disponible à la mi-janvier deux outils complémentaires :

Leur création sous format ludique permettra d’accompagner les professionnels du secteur afin d’améliorer leur connaissance sur ces espèces.

Découvrez également la vidéo réalisée sur ce projet ambitieux de Nouvelle-Calédonie :

 

Plus d’informations :

  • Angèle Armando, chargée de communication, Projet PROTEGE, Programme CCES, CPS | [email protected]
  • Aymeric Desurmont, spécialiste de l’information des pêches, Communauté du Pacifique, Division pêche, CPS | [email protected]
  • Céline Muron, chargée d’information et de sensibilisation (pêche côtière et communautaire), Division pêche, CPS | [email protected]
Blog Category
Video
0
Division
Climate Change and Environmental Sustainability (CCES) Programme
Fisheries, Aquaculture & Marine Ecosystems (FAME) Division
Countries

Author(s)